Faubourg Contrecoeur: le procès de Bernard Trépanier remis à plus tard

Bernard Trepanier, photographié en février 2016.... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Bernard Trepanier, photographié en février 2016.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La date de procès de Bernard Trépanier, surnommé Monsieur 3 %, ne sera pas déterminée avant juillet prochain. La Cour du Québec a pris en compte, mardi matin, le fait que l'accusé est atteint d'un cancer des poumons et qu'il subissait encore des traitements de chimiothérapie.

Selon l'avocat de M. Trépanier, Me Daniel Rock, la maladie de Bernard Trépanier s'est étendue au foie. La prochaine audience aura lieu le 22 juillet prochain. « Ça ne sert à rien de fixer une date de procès. C'est illusoire », a indiqué Me Rock à la sortie de la salle d'audience.

Bernard Trépanier est accusé de fraude relativement au scandale immobilier Faubourg Contrecoeur. Il doit subir un procès séparé de ses coaccusés compte tenu de son état de santé.

Au moment des faits reprochés, M. Trépanier était responsable du financement du parti politique Union Montréal. Il a été arrêté en 2012 en même temps que l'ancien président du comité exécutif de Montréal Frank Zampino, l'entrepreneur Paolo Catania, des dirigeants de Construction Catania, le directeur général de la Société d'habitation et de développement  de Montréal (SHDM)  Martial Fillion (décédé depuis) et l'urbaniste Daniel Gauthier de BBGG, une filiale de la firme de génie Dessau. Seul M. Gauthier a reconnu sa culpabilité.

Quant au procès des autres coaccusés, dont M. Zampino, il a commencé en février dernier, mais le tribunal n'a entendu que des requêtes préliminaires jusqu'à maintenant.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer