Extorsion et agressions sexuelles: Chalhoub plaide coupable

Walid Mustapha Chalhoub...

Agrandir

Walid Mustapha Chalhoub

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après une semaine de procès, Walid Mustapha Chalhoub a coupé court à l'exercice, en plaidant coupable à des accusations d'extorsion et agressions sexuelles à l'endroit d'une dizaine de jeunes filles, mercredi.

Le juge Serge Boisvert lui a imposé onze ans de prison. Au terme de sa peine, l'homme de 33 ans a de fortes chances d'être déporté en Côte d'Ivoire, son pays d'origine.

Les faits se sont produits entre juin 2011 et novembre 2013, et les victimes était des mineures pour la plupart. Elles étaient encore des enfants, a signalé le juge Boisvert. 

Chalhoub, résidant d'Ahuntsic, accueillait souvent des jeunes filles chez lui pour boire et faire la fête. Il a fait signer de nébuleux contrats à certaines des victimes. Si elles voulaient rompre le contrat, elles devaient payer en argent ou en nature. L'homme disait avoir un patron dans la mafia. Les jeunes filles étaient impressionnées et avaient peur.

Me Rachelle Pitre, qui occupait pour la Couronne, s'est montrée très satisfaite de la conclusion de cette affaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer