Confessions d'un tueur de sang-froid

Kirk Murray et Antonio Onesi ont été tués... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Kirk Murray et Antonio Onesi ont été tués le soir du 24 janvier 2010 dans le stationnement d'un restaurant McDonald's du quartier Notre-Dame-de-Grâce.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Un procès pour meurtre qui s'est ouvert il y a quelques semaines à Montréal s'est transformé hier en véritable incursion dans le monde sordide et impitoyable des tueurs de sang-froid.

Robert Simpson... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Robert Simpson

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Leslie Greenwood... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.1

Agrandir

Leslie Greenwood

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Les sept femmes et cinq hommes chargés de déterminer le sort de l'accusé, Leslie Greenwood, un résidant de la Nouvelle-Écosse de 45 ans, ont commencé à entendre le témoignage de Robert Simpson, un criminel notoire devenu témoin repenti.

Simpson, 53 ans, a déjà admis avoir commis les deux meurtres pour lesquels Greenwood est aussi accusé. Il a été condamné à la prison à vie, sans possibilité d'obtenir sa libération conditionnelle avant 25 ans.

Les deux victimes, Kirk Murray et Antonio Onesi, ont été tuées le soir du 24 janvier 2010 dans le stationnement d'un restaurant McDonald's du quartier Notre-Dame-de-Grâce.

Témoignant avec aplomb et avec beaucoup de détails, laissant les jurés littéralement suspendus à ses lèvres, Simpson a raconté qu'il avait vu Greenwood pour la première fois peu après avoir quitté illégalement sa maison de transition, en 2009. Greenwood était alors accompagné d'un certain Jeffrey Lynds, pour qui il agissait comme chauffeur, selon Simpson. Lynds, lui aussi un résidant de la Nouvelle-Écosse, était un membre en règle des Hells Angels Nomads de l'Ontario.

Après cette première rencontre, Lynds a embauché Robert Simpson et son frère Timothy comme gardes du corps. Le quatuor a pris le chemin de la Nouvelle-Écosse, où Lynds a ordonné à ses nouveaux employés de faire la tournée des bars pour annoncer que les Hells Angels étaient de retour.

«Je me souviens que dans l'un des bars, le mur était couvert des signatures de tous les vendeurs de drogue. Je me suis approché et j'ai gravé en gros les lettres HA avec un couteau, pour indiquer que les Hells Angels étaient les nouveaux maîtres.»

Extrait du témoignage de Robert Simpson

Pacte avec le diable

Simultanément, Lynds a multiplié les transactions avec les fournisseurs de drogue, mais les choses se sont rapidement gâtées, a précisé Simpson.

Entre autres, une transaction avec un certain Louis, surnommé « Le Gros », de Montréal, a mal tourné et ce dernier a exigé 40 000 $ à Lynds. Le Gros s'est plaint aux Hells Angels Nomads et, peu après, un homme surnommé Sasquatch a visité Lynds et lui a retiré ses couleurs des Hells Angels.

C'est alors que Kirk Murray, un trafiquant de drogue, et Antonio Onesi ont fait leur entrée dans l'histoire. Simpson a expliqué que Lynds lui avait d'abord demandé d'éliminer les deux hommes pour le compte d'un certain Cato. « Mais Jeff [Lynds] était en colère contre Le Gros. Plutôt que d'éliminer Murray, il lui a demandé de tuer Le Gros, en échange de quoi il recevrait ses couleurs des Hells Angels », a expliqué le témoin.

L'attentat contre Le Gros a eu lieu une douzaine de jours plus tard. Murray a appelé Lynds quelques minutes avant le crime pour le prévenir de son action imminente. « Quarante-cinq minutes plus tard, j'ai vu aux nouvelles sur l'internet qu'un homme avait été blessé dans Verdun. J'ai dit à Jeffrey que c'était une mauvaise nouvelle. »

« Cato et Lynds sont devenus très nerveux. Lynds craignait que Murray dise à la police qu'il avait tiré sur quelqu'un pour le compte des Hells Angels. Lynds n'avait rien dit à son club et il craignait d'être tué lui-même. Il voulait s'assurer que Murray ne parle pas », a conclu Simpson en ce premier jour de témoignage.

La table est mise pour la suite, aujourd'hui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer