Le procès SharQc reporté d'une semaine

Le procès SharQc se tiendra au Centre judiciaire... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le procès SharQc se tiendra au Centre judiciaire Gouin, à Montréal.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Le procès SharQc qui devait débuter lundi matin au Centre judiciaire Gouin, à Montréal, a dû être reporté au 10 août en raison de la libération d'un juré pour des raisons professionnelles.

Le superprocès SharQc se déroule au centre de... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Le superprocès SharQc se déroule au centre de services judiciaires Gouin, à Montréal.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Après avoir été sélectionné, le juré en question a reçu une offre de promotion de son employeur, une société de transport de la région de Montréal. Lui et son employeur ont envoyé une lettre expliquant la situation et demandant une libération au juge James L Brunton, à la fin juillet. Le magistrat a demandé à la Poursuite et à la Défense ce qu'elles en pensaient et celles-ci ont accepté de le libérer. 

Le jury a été convoqué pour lundi prochain pour permettre de trouver un remplaçant. Le juge Brunton de la Cour Superieure veut commencer avec 12 jurés et deux remplaçants.

Plaidoyer de culpabilité pour Émery Martin

Un autre membre des Hells Angels a plaidé coupable lundi matin. Émery Martin, dernier membre du groupe de Québec toujours accusé, a plaidé coupable, comme les autres, à l'accusation de complot général pour des meurtres commis durant la guerre des motards, de 1994 a 2002. C'était d'ailleurs la seule accusation à laquelle il faisait face.

Le juge a entériné le plaidoyer, mais pas encore la sentence. Il a aussi refusé que Martin conserve sa liberté en attendant le prononcé de sa sentence fixé à vendredi. Martin a donc pris le chemin de la détention.

La Poursuite et la Défense se sont déjà entendues sur une suggestion commune, qui serait la durée de sa détention préventive, qui est calculée en double, donc d'un peu plus de 11 ans. Martin serait donc officiellement libéré une fois sa sentence reçue. À la suite de ce nouveau plaidoyer, ce sont donc six membres de la section de Sherbrooke qui subiront leur procès à compter de lundi prochain: les frères Sylvain et François Vachon, Michel Vallières, Yvon Tanguay, Christian Ménard et Claude Berger.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer