Claude Dubois écope de 90 jours de prison

Claude Dubois... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Claude Dubois

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Claude Dubois passera 90 jours en prison et ne pourra plus conduire de véhicule pour les trois prochaines années.

Le chanteur avait été arrêté l'été dernier à Québec pour une troisième récidive d'alcool au volant. 

M. Dubois n'était pas présent dans la salle lorsque la juge de la Cour supérieure, Sophie Bourque, a prononcé sa sentence, vendredi au Palais de justice de Saint-Jérome. Son avocate a clairement fait savoir à la juge que son client ne s'était pas présenté sur place en raison de la forte présence médiatique.  

Claude Dubois purgera sa peine de façon discontinue, à raison de quatre jours par semaine, à compter du 29 juin.

Lors de son arrestation en juillet 2014, Claude Dubois présentait un taux d'alcoolémie deux fois supérieur à la limite permise. Ses deux enfants étaient à bord de son véhicule.

En janvier dernier, l'artiste a plaidé coupable à accusations pour conduites avec les facultés affaiblies devant le juge Gilles Garneau.

Les avocats de la défense et de la Couronne avaient alors suggéré conjointement une peine de 90 jours de prison et une interdiction de conduire pour trois ans. Sauf que le juge Gilles Garneau n'a pas retenu la suggestion et a plutôt décidé d'imposer une peine moins lourde. Claude Dubois s'est vu imposer une peine de 3000 dollars en plus de perdre son permis de conduire pour un an. «Il y a quelqu'un qui n'aime pas vos chansons», avait dit le représentant de la loi.  

Puis mercredi dernier, le jugement de première instance a été infirmé par la juge de la Cour supérieure du Québec, Sophie Bourque, qui a rendu sa sentence aujourd'hui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer