60 jours de prison pour avoir tué sa fille

Moussa Sidimé... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Moussa Sidimé

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Longueuil

Le septuagénaire qui a causé la mort de sa fille de 13 ans en la giflant dans leur résidence de Longueuil, en 2010, a été condamné mercredi à une peine de 60 jours d'emprisonnement.

Nouténé Sidimé... (Photo archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Nouténé Sidimé

Photo archives La Presse

Moussa Sidime pourra purger sa détention deux jours par semaine, pendant 30 semaines.

L'homme maintenant âgé de 74 ans avait au préalable plaidé coupable à une accusation d'homicide involontaire.

Selon ce qui a été entendu lors du procès de Moussa Sidime, il a giflé sa fille Nouténé au visage dans une pièce de leur maison avant d'aller s'asseoir dans une autre pièce. Il lui avait reproché d'avoir mal effectué une tâche ménagère et de lui avoir manqué de respect.

Quelques minutes plus tard, il l'a trouvée inconsciente au sol et a téléphoné aux services d'urgence.

Le décès de l'adolescente a été constaté plus tard.

Au sortir de la salle d'audiences, mercredi, au Palais de justice de Longueuil, la représentante de la Couronne a manifesté sa déception. Elle avait réclamé une peine d'emprisonnement, dénonçant que l'accusé ait fait usage du châtiment corporel.

La défense avait demandé plus de clémence, soutenant qu'il s'agissait d'un cas exceptionnel. La famille de l'accusé semblait soulagée.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer