Une veillée pour deux victimes des drames de Boucherville et Terrebonne

Une vigile doit se tenir samedi soir à... (Photos tirées de Facebook)

Agrandir

Une vigile doit se tenir samedi soir à la mémoire de deux des victimes, Jérémie Dubuc (à gauche) et son frère Gabriel.

Photos tirées de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LONGUEUIL, Qc

Alors que l'enquête se poursuit pour faire la lumière sur les drames qui ont fait trois morts dans une résidence de Boucherville et deux blessés graves dans un cabinet d'avocats de Terrebonne, une vigile doit se tenir samedi soir à la mémoire de deux des victimes, Gabriel et Jérémie Dubuc.

Les deux jeunes hommes âgés de 19 et 21 ans auraient été abattus par leur père, Michel Dubuc, qui s'est ensuite enlevé la vie. Auparavant, il se serait rendu à Terrebonne pour tuer son ancien avocat et une employée de celui-ci. Ces derniers ont été blessés grièvement. Samedi, ils se trouvaient toujours dans un état critique et on craignait pour leur vie.

Les autorités policières ne confirment pas les circonstances entourant ces tragédies, expliquant que des «points» restent à éclaircir.

Le porte-parole du Service de police de l'agglomération de Longueuil, Tommy Lacroix souligne que la chronologie des événements et le motif précis doivent encore être établis. Il ajoute que des autopsies devront également être pratiquées pour déterminer la cause exacte des décès. Quant aux deux blessés, s'ils survivent, leurs témoignages seront primordiaux pour l'enquête.

Par l'entremise de Facebook, un rassemblement a été organisé samedi soir près de la résidence de Boucherville où sont morts Gabriel et Jérémie Dubuc. Des dizaines de personnes ont confirmé leur présence.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer