Meurtre à Longueuil: la police identifie la victime

L'agression s'est produite vers 22h00 près d'une piste... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

L'agression s'est produite vers 22h00 près d'une piste cyclable située entre le chemin de Chambly et la rue de Normandie, à proximité d'un cimetière. Deux policiers recherchent des indices.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Longueuil) Une femme de 23 ans de Longueuil est morte mardi soir après avoir été violemment agressée sur une piste cyclable du Vieux-Longueuil, sur la Rive-Sud de Montréal.

Les policiers font des recherches d'indices dans un... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Les policiers font des recherches d'indices dans un cimetière près de la scène du crime.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Vers 21h50, un homme a appelé le 911 pour aviser la police qu'une victime se trouvait en bordure de la piste cyclable qui relie la rue de Normandie et le chemin de Chambly, juste à côté du cimetière Saint-Antoine. 

La jeune femme, qui portait d'importantes blessures dans le haut du corps, est morte à l'hôpital au courant de la nuit. Rien n'indique, selon la police, qu'elle ait été victime d'une agression sexuelle.

Comme la victime ne portait pas de carte d'identité sur elle, les enquêteurs n'ont été en mesure de l'identifier qu'au courant de la journée, mercredi. Son nom n'a pas été rendu public, car les membres de sa famille n'ont pas tous été avisés. Elle habitait à Longueuil.

Trois hommes rencontrés

Trois hommes, dont celui qui a appelé la police, ont été rencontrés par les enquêteurs. « Ils sont considérés comme des témoins », a indiqué le relationniste Tommy Lacroix, précisant qu'aucune arrestation n'a été faite dans cette affaire jusqu'à maintenant.

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil a installé un poste de commandement sur le chemin de Chambly, à l'angle de la rue Lévis. Quelques personnes se sont manifestées, dont Philip Harmeling, un homme de 21 ans qui a fait son jogging sur le chemin de Chambly vers 21h30 mardi soir.

Philip Harmeling dit avoir aperçu trois hommes en bordure de la piste cyclable: deux assis sur un banc, le troisième accroupi devant les deux autres. Ils ont attiré son attention, parce qu'ils les avaient vus au même endroit, la veille, environ à la même heure.

«Ils étaient très proches l'un de l'autre et ils parlaient très bas, a dit M. Hamerling. Je ne les avais jamais vus avant.» Il les décrit comme ayant environ 25-30 ans et portant des vêtements sombres. 

Vers 22h mardi, Queen Umurutasate sortait de l'autobus lorsqu'elle a vu des voitures de police près des lieux du drame. Elle a aussi vu un jeune homme menotté. Il portait un manteau avec un col de fourrure. 

«Je ne prendrai plus de marche ici le soir», a dit la jeune femme de 18 ans.

Mercredi matin, plusieurs policiers participaient à des fouilles sur la piste cyclable, aménagée sur une ancienne voie ferrée. Quelques badauds regardaient la scène, étonnés qu'un tel crime soit commis dans leur secteur. «Je vais dire à ma conjointe et aux femmes dans l'immeuble où j'habite de faire attention», a dit Claude Huneault.

«Dans le jour, c'est très tranquille, mais le soir, je commence à avoir peur», a dit Marylin Portelance, qui a l'habitude de promener son petit chien sur la piste cyclable.

Toute personne ayant des renseignements à transmettre peut se rendre au poste de commandement ou appeler au 450 463-7211.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer