«Club de pédophiles»: 9 des 14 accusés restent en prison

La plupart des accusés font face à des... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La plupart des accusés font face à des accusations ayant trait à la possession et distribution de pornographie infantile, mais certains sont aussi accusés d'avoir agressé des enfants.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Roger Lepage, 76 ans, et Jean-Marc Saint-Hilaire, 66 ans, arrêtés en janvier dernier en même temps que 12 autres personnes lors d'une opération visant à démanteler un présumé réseau de pédophiles, resteront en prison pour le reste des procédures.

C'est ce que la juge Julie Riendeau a décidé, mercredi, au terme d'une enquête sous cautionnement qui s'est tenue de façon discontinue sur dix jours, étalés sur des mois. Au départ, neuf accusés demandaient à être libérés sous cautionnement. Sept se sont désistés pendant la procédure. Ne restaient plus que M. Lepage et Saint-Hilaire. Il est à noter que cinq autres accusés avaient été libérés sous conditions après leur comparution. Un autre homme, Jesse Giroux, a été arrêté plus tard parce qu'il était en Europe au moment de l'opération. Il est resté détenu et reviendra devant le tribunal en juillet pour subir son enquête sous cautionnement.

La plupart des accusés font face à des accusations ayant trait à la possession et distribution de pornographie infantile, mais certains sont aussi accusés d'avoir agressé des enfants. L'opération policière était intitulée «malaise.» C'est Me Cynthia Gyenizse qui occupe pour la Couronne, tandis que les accusés sont représentés par des avocats différents. Les parties reviendront devant la Cour le 10 juin pour convenir d'une autre date pour la suite des procédures.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer