Un homme qui menaçait de «déchiqueter» Jean Charest arrêté

Le premier ministre Jean Charest.... (Photo: Jocelyn Bernier, Le Soleil)

Agrandir

Le premier ministre Jean Charest.

Photo: Jocelyn Bernier, Le Soleil

 

David Santerre et Caroline Touzin
La Presse

Maxime Brown, 25 ans, a été formellement accusé d'avoir proféré des menaces de mort à l'endroit du premier ministre Jean Charest et ses enfants ce lundi après-midi au palais de justice de Montréal.

Le jeune homme a pu retrouver sa liberté sous certaines conditions, dont celles de ne pas s'approcher du premier ministre et de sa famille. Il lui est également interdit d'avoir accès à Internet ainsi que de participer à des manifestations «de nature politique» ou en lien avec la grève étudiante.

La juge Julie Riendeau lui a demandé s'il avait compris toutes les conditions énumérées par la poursuite. «Oui, merci beaucoup», a-t-il répondu d'un ton poli. Le jeune homme doit revenir en cour le 11 juin pour la suite du processus judiciaire.

Maxime Brown a été arrêté à 5h ce matin par la Sûreté du Québec, chez lui à Montréal.

Dans la vidéo qu'il a diffusée sur YouTube, l'homme qui tient en main une épée indique qu'il souhaite «tuer» et «déchiqueter» le premier ministre.

«On va défoncer ton manoir pis tuer tes enfants», dit-il.

Les enquêteurs de la Division des enquêtes sur la menace extrémiste de la SQ a rapidement retracé l'auteur de la vidéo, après voir ouvert l'enquête en fin de journée dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer