Des femmes exclues d'un chantier voisin d'une mosquée de Montréal?

Sur cette photo, la ministre responsable du Travail, Dominique... (Jacques Boissinot, archives PC)

Agrandir

Sur cette photo, la ministre responsable du Travail, Dominique Vien, à l'Assemblée nationale.

Jacques Boissinot, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La ministre responsable du Travail, Dominique Vien, demande à la Commission de la construction du Québec (CCQ) de vérifier les faits allégués par un entrepreneur en construction de Montréal qui soutient avoir dû exclure les femmes de son chantier à la demande du propriétaire d'une mosquée de l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

Dans un reportage diffusé hier sur les ondes de TVA Nouvelles, un entrepreneur explique avoir subi des pressions du propriétaire de la mosquée Ahl-ill bait pour qu'il n'y ait aucune femme sur le chantier voisin du lieu de culte.

La ministre Vien a qualifié de « totalement inacceptable » ce geste « s'il s'avère vrai », et espère « avoir les coudées franches » avec les vérifications de la CCQ pour « évaluer les avenues à emprunter ».

Sur sa page Facebook, la mosquée Ahl-ill bait a « nié vigoureusement » les informations présentées dans le reportage de TVA. Le rapport de la CCQ est attendu au cours des prochains jours.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer