Denis Coderre est en «mode panique», dit Valérie Plante

La cheffe de Projet Montréal, Valérie Plante, a... (Photo Patrick Sanfacon, La Presse)

Agrandir

La cheffe de Projet Montréal, Valérie Plante, a rencontré des usagers du métro vendredi matin.

Photo Patrick Sanfacon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Valérie Plante estime que les attaques répétées de Denis Coderre à son égard prouvent qu'il est en «mode panique».

En entrevue éditoriale au Devoir ce matin, M. Coderre a déclaré ne pas vouloir «retourner à une époque où il n'y avait pas de colonne». Il s'agit d'une «attaque gratuite», rétorque Valérie Plante.

«Comment se fait-il que dans les derniers jours de campagne Denis Coderre ne parle pas de ses idées, de ce qu'il pense de Montréal, d'où il veut amener la ville? Tout ce qu'il trouve à faire, c'est de me dénigrer, alors je trouve que c'est bien petit de sa part», affirme Valérie Plante.

La candidate se trouvait cet après-midi dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, où elle allait à la rencontre de commerçants. Elle a à nouveau défendu son cadre financier, qualifié d'irréaliste hier par Denis Coderre.

«C'est impressionnant comment Denis Coderre passe du temps à parler de mon cadre financier alors que lui n'en a présenté aucun. Denis Coderre a pris un engagement de créer un musée de l'immigration dans le Vieux Port de Montréal, il n'y a aucun chiffre à côté de ça. Même chose pour les fins de semaine de transport collectif gratuit: on n'a pas de chiffres et on ne sait pas comment ça va être financé», dit Valérie Plante. 

C'est parce que l'équipe Coderre «est en panique» qu'elle grossit les chiffres, poursuit-elle. «Denis Coderre a parlé de la ligne rose en disant que c'était 10 milliards, le lendemain c'était rendu à 25 milliards», dit Valérie Plante. «Ça va faire de faire peur au monde», dit-elle.

Elle affirme que les engagements de Projet Montréal sont de 55 millions, ce qui représente 0,2% du budget total de la ville, et non pas 800 millions, comme l'affirmait hier Russell Copeman, maire de l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de Grâce.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer