Projet Montréal veut une reconnaissance que Montréal est sur un territoire autochtone non cédé

En cette journée nationale des Autochtones, le parti Projet Montréal propose... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En cette journée nationale des Autochtones, le parti Projet Montréal propose que toutes les séances du conseil municipal commencent désormais par une reconnaissance formelle que l'Hôtel de Ville se trouve sur un territoire autochtone non cédé. La chef Valérie Plante a «bon espoir» que le maire Denis Coderre va adopter cette proposition.

«C'est un geste tout simple, mais qui a une grande importance, parce que pour pouvoir être vraiment dans un processus de réconciliation, il faut pouvoir rappeler systématiquement que nous sommes en territoire autochtone non cédé. C'est un geste simple, mais c'est un geste fort. Ces gestes ont un impact pour la mémoire collective», a déclaré la chef en mêlée de presse mercredi matin. 

Projet Montréal demande ainsi à l'administration Coderre de modifier à cet effet la Déclaration soulignant la Journée nationale des Autochtones adoptée l'année dernière. «La Ville de Montréal, comme institution, [doit] reconnaître que le conseil est tenu sur une terre autochtone non cédée. Cette omission est grave. C'est très important que le conseil corrige cette omission-là. C'est un geste important pour le peuple autochtone», a soutenu Sterling Downey, conseiller de Desmarchais-Crawford pour Projet Montréal, aux côtés de sa chef. 

Notons que le maire Coderre commence déjà la plupart de ses discours en précisant que Montréal se trouve en territoire Mohawk non cédé. Le congrès Métropolis, qui se déroule à Montréal cette semaine, a d'ailleurs débuté par une cérémonie autochtone où cela a été mentionné. Aussi, le maire Coderre a pris l'initiative de modifier le drapeau de la Ville pour ajouter un symbole autochtone.

Le maire Coderre participera à 17h à l'Hôtel de Ville à une cérémonie spéciale de citoyenneté dans le cadre de la Journée montréalaise des Peuples autochtones. Le ministre responsable des Affaires autochtones Geoffrey Kelley, et le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador Ghislain Picard seront aussi présents.

- Avec Pierre-André Normandin




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer