Montréal demeure dans le palmarès des meilleures villes cyclables

Copenhagenize souligne que Montréal a longtemps été précurseur en... (Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

Copenhagenize souligne que Montréal a longtemps été précurseur en Amérique du Nord, « aménageant des pistes cyclables bien avant que d'autres ne se mettent à y penser ». Estimant que la Ville a pris du retard depuis quelques années, elle se félicite de voir l'administration Coderre redoubler ses efforts.

Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir perdu plusieurs rangs, Montréal a réussi à freiner sa chute pour demeurer dans le palmarès des meilleures villes où faire du vélo. Classée 20e au monde selon la firme Copenhagenize, la métropole québécoise peut à tout le moins se targuer d'être la seule ville en Amérique du Nord à figurer dans ce classement.

La firme danoise Copenhagenize, qui conseille les villes dans le développement de leur réseau cyclable, établit chaque année un palmarès des meilleures villes pour le vélo. Alors que Montréal se classait 8e en 2011, la métropole québécoise a dégringolé au 20e rang en 2015, rang qu'elle a réussi à conserver en 2017.

« On a arrêté la chute, maintenant on doit remonter », s'est félicité Marc-André Gadoury, élu montréalais responsable du vélo.

Bien que Montréal demeure 20e, Copenhagenize souligne qu'elle pourrait continuer à reculer dans les prochaines années, plusieurs autres villes améliorant rapidement leur réseau cyclable au Canada et aux États-Unis.

Copenhagenize souligne que Montréal a longtemps été précurseur en Amérique du Nord, « aménageant des pistes cyclables bien avant que d'autres ne se mettent à y penser ». Estimant que la Ville a pris du retard depuis quelques années, elle se félicite de voir l'administration Coderre redoubler ses efforts.

Plusieurs défis demeurent toutefois. « Le plus grand défi sera d'améliorer le réseau vétuste de pistes bidirectionnelles et planifier un réseau intelligemment », écrit la firme.

Parmi les améliorations à apporter au réseau montréalais, Copenhagenize estime que la ville doit améliorer la sécurité de plusieurs rues. « Les cyclistes sont dirigés vers des rues congestionnées. » La firme se demande aussi pourquoi le système de vélo en libre-service BIXI n'est pas accessible à l'année.

Les critiques de Copenhagenize semblent avoir été entendues. Montréal vient d'annoncer qu'elle s'inspirera de Copenhague en aménageant des pistes unidirectionnelles sur un tronçon de 2,5 km sur le boulevard Rosemont. Avec un réseau de 788 km de pistes cyclables présentement, l'administration Coderre entend aligner un réseau de 1280 km d'ici quelques années.

***

Palmarès des villes

  1. Copenhague, Danemark
  2. Utrecht, Pays-Bas
  3. Amsterdam, Pays-Bas
  4. Strasbourg, France
  5. Malmö, Suède
  6. Bordeaux, France
  7. Anvers, Belgique
  8. Ljubljana, Slovénie
  9. Tokyo, Japon
  10. Berlin, Allemagne
  11. Barcelone, Espagne
  12. Vienne, Autriche
  13. Paris, France
  14. Séville, Espagne
  15. Munich, Allemagne
  16. Nantes, France
  17. Hambourg, Allemagne
  18. Helsinki, Finlande
  19. Oslo, Norvège
  20. Montréal, Canada




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer