Coderre veut «repenser» le 311

Denis Codeerre a souvent été interpellé sur les... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Denis Codeerre a souvent été interpellé sur les réseaux sociaux par des Montréalais qui lui rapportaient des problèmes avec le 311.

Photo André Pichette, La Presse

Constatant «une certaine frustration» des citoyens à l'égard de ce service, le maire de Montréal Denis Coderre entend «repenser» le 311.

Devant son comité exécutif ce matin, il a rappelé qu'il a souvent été interpellé sur les réseaux sociaux par des Montréalais qui lui rapportaient des problèmes. Durant deux jours, en pleine période de pointe des déménagements, le site internet a par ailleurs été souvent en panne.

«On devrait analyser le 311, a-t-il déclaré. Je me rappelle qu'il y a eu un bris d'eau dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, et c'était des gens de LaSalle qui répondaient, ils ont  même fait du temps supplémentaire jusqu'à 20h. Ensuite c'est un autre arrondissement qui a pris la relève (...) Il faut avoir un oeil continu sur cette situation par rapport aux communications entre les citoyens et la Ville.»

Il a chargé son responsable de la ville intelligente, Harout Chitilian, de la révision de ce service. Selon des statistiques obtenues par La Presse en 2010, le 311 répond à près d'un million de demandes par année, sur à peu près tous les sujets concernant les services municipaux, tels que l'enlèvement des ordures, le déneigement, les nids-de-poule ou les bris d'aqueduc. Même si on compose le même numéro sur tout le territoire de la Ville, la demande est par la suite transférée à l'arrondissement concerné.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer