Montréal, colorée et multilingue

À Montréal, plusieurs personnes portaient le rouge et... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

À Montréal, plusieurs personnes portaient le rouge et le blanc pour souligner la fête du Canada au Vieux-Port.

Photo Bernard Brault, La Presse

Marie-Michèle Sioui
La Presse

Montréal a mis ses plus beaux atouts en valeur, mardi, pour célébrer le 147e anniversaire du Canada. Familles et touristes ont profité de la belle journée pour jouer au hockey cosom sur la promenade du Vieux-Port ou pour explorer le bassin Bonsecours en pédalo.

Dans la foule, multilingue et colorée de rouge et blanc, Marlène Chaya célébrait le pays qui l'a accueillie il y a 14 ans. «Je fête la Saint-Jean-Baptiste et la fête du Canada», a lancé la femme originaire de la Guinée. Pour elle comme pour bien d'autres, la journée n'avait rien de politique. «Souverainiste, fédéraliste, ça ne me dérange pas! Je les fête tous, avec mes trois enfants québécois», a déclaré Desrene Cruikshank, au Québec depuis 15 ans.

Bien installés dans l'herbe, des groupes d'amis et des familles attendaient le spectacle en début de soirée. Ils ont été divertis pendant près de deux heures, avant qu'un feu d'artifice ne mette un terme aux célébrations, vers 22h15.

À Ottawa

Le premier ministre, Stephen Harper, et le gouverneur général, David Johnston, ont souligné différents événements historiques, dont la Conférence de Charlottetown, durant les célébrations de la fête du Canada.

«Au moment où nous marquons le 147e anniversaire de notre Confédération, nous voyons avec fierté que ces rêves ambitieux ont été pleinement réalisés», a déclaré le premier ministre dans une déclaration à la foule massée sur la colline parlementaire, mardi midi.

«Aujourd'hui, comme nous célébrons en compagnie de parents et amis, souvenons-nous de ce qui fait de notre Canada le meilleur pays du monde. Je veux parler des mères et des pères qui transmettent à leurs enfants les valeurs canadiennes: travailler fort, faire le bien, être déterminés à faire de son mieux.»

Puis, le gouverneur général, David Johnston, a accueilli les agents de la garde cérémoniale, suffocant dans leurs hauts chapeaux de fourrure et lourds manteaux rouges. L'équipe de démonstration aérienne des Snowbirds, traînant une fumée rouge, a volé en formation au-dessus de la foule.

Dans son message pour la fête du Canada, David Johnston a pour sa part rappelé que le 150e anniversaire du Canada n'était que dans trois ans. «Le temps est venu de choisir qui nous serons en cette journée toute spéciale, a-t-il dit. Serons-nous une nation compatissante? Irons-nous au-delà de nos frontières pour créer un monde meilleur? Donnerons-nous l'exemple en matière de bonté et de sollicitude, ou suivrons-nous l'exemple dicté par le reste du monde?»

Clara Hughes finit son périple

La multiple médaillée olympique Clara Hughes en a «profité» pour terminer sur la colline son périple de près de quatre mois et plus de 11 000 km à vélo, dans les 10 provinces et trois territoires, pour sensibiliser les gens concernant la santé mentale.

Deux spectacles étaient prévus sur la colline du Parlement. Le premier a eu lieu de midi à 13h30; y participaient notamment la chanteuse-imitatrice franco-ontarienne Véronic DiCaire et la Québécoise Nadja. Isabelle Racicot assurait l'animation avec l'Ontarienne Jully Black. Un second spectacle était prévu en soirée, de 19h30 à 22h, avec la même affiche qu'à midi, en plus de Daniel Lavoie et Whitehorse. Un feu d'artifice a suivi.

- Avec La Presse Canadienne




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer