Les femmes ont souvent moins confiance en elles, dit Marois

Pauline Marois... (Photo PC)

Agrandir

Pauline Marois

Photo PC

Sur le même thème

(Chicoutimi) Pauline Marois croit que les femmes manquent de confiance, et elle avoue parfois douter d'elle-même.

«Je crois que beaucoup de femmes ont des problèmes de confiance en elles. C'est pour cela qu'elles sont un peu moins nombreuses à occuper des fonctions en politique. Elles doutent de leurs capacités alors que souvent - je m'excuse, messieurs - elles ont des curriculums (...) qui sont nettement plus intéressants. C'est dommage», a-t-elle raconté aujourd'hui en conférence de presse à Chicoutimi.

Selon elle, le problème est social.

«Vous savez, on n'a pas occupé beaucoup la sphère publique, explique-t-elle. C'est récent que les femmes sont en politique et exercent des rôles d'autorité. On n'a pas beaucoup d'expérience culturellement, c'est normal à mon point de vue.»

«J'ai encore des doutes certains jours. Et je vais vous dire, je pense que ce n'est pas mauvais, parce que ça me permet d'être meilleure», a-t-elle ajouté.

Mme Marois commentait un long portrait que publiera demain L'actualité. Elle y avoue avoir songé «deux ou trois fois» à démissionner durant la crise au PQ.

(En rappel: la tentative de putsch contre Pauline Marois ici, ici et ici)

«C'est arrivé à deux ou trois reprises que je dise à mon mari: je pense que je ne passerai pas au travers, je vais peut être finir par retourner dans mes fleurs. Mais je peux pas lâcher à ce moment-ci, compte tenu des conséquences que ça aurait», y raconte-t-elle.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer