Montréal : 485 candidats, 37% de femmes

Selon les données finales du bureau des élections,... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Selon les données finales du bureau des élections, 485 candidats se présentent à l'un des 103 postes d'élus.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Montréalais auront l'embarras du choix le 3 novembre. Selon les données finales du bureau des élections, 485 candidats se présentent à l'un des 103 postes d'élus, que ce soit au conseil municipal ou dans l'un des 19 conseils d'arrondissement.

Ils étaient 398 en 2009, soit une hausse de 22%. Du nombre, 183 bulletins de candidature ont été déposés avant vendredi 16 h 30 par des femmes, soit 37,7% de toutes les candidatures. En 2009, elles n'en représentaient que 33%.

En ce qui concerne l'âge des candidats, 19% ont moins de 35 ans - ils étaient 17% il y a quatre ans. Le candidat le plus jeune a 21 ans : il s'agit d'Artur Adam Urbanowicz, qui se présente pour le Groupe Mélanie Joly  comme conseiller d'arrondissement dans le district de Cecil- P. Newman, à LaSalle. Le plus âgé, Maurice Cohen, a 78 ans. Recruté par l'équipe de Denis Coderre, il est le conseiller d'arrondissement sortant dans le district Côte-de-Liesse à Saint-Laurent 

Deux fois plus d'universitaires

Par ailleurs, 330 des 485 candidats ont accepté de donner plus de précision sur leur appartenance à un groupe particulier. Ainsi, trois candidats (0,9%) sont considérés comme «personne handicapée», 54 (16,45%) font partie d'une minorité visible et 61 (18,5%) d'une minorité ethnique

En ce qui concerne le niveau de scolarité, le contingent le plus important, soit 130 candidats (41,3%) ont obtenu un diplôme universitaire de premier cycle. Cent autres candidats, soit 31,7%, ont fait des études universitaires de deuxième cycle. Il s'agit d'une proportion nettement plus élevée que dans le reste de la population. Selon les données de Montréal en statistiques, 30% des habitants de l'île de Montréal ont fait des études universitaires.

En ce qui concerne les partis, seul Projet Montréal, de Richard Bergeron, présente des candidats aux 103 postes. Denis Coderre en a recruté 101 - il lui manque un candidat maire d'arrondissement et un conseiller d'arrondissement. La Coalition Montréal de Marcel Côté présente 97 candidats et Mélanie Joly, 58. Michel Brûlé, quant à lui, a attiré 24 candidats au sein de son parti, Intégrité Montréal. Les indépendants, enfin, sont au nombre de 55.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer