• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Gros lot de 60 millions: les gagnants encore sous le choc 

Gros lot de 60 millions: les gagnants encore sous le choc

Marie-Josée Picard et Carl Villeneuve, un couple de... (Photo Jacques Boissinot, PC)

Agrandir

Marie-Josée Picard et Carl Villeneuve, un couple de Saguenay, sont venus chercher leur chèque lundi, au bureau de Loto-Québec situé à Québec avec des membres de leur famille.

Photo Jacques Boissinot, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
QUÉBEC

Le couple gagnant du gros lot de 60 millions de dollars est encore sous le choc.

Les nouveaux multimillionnaires depuis samedi, Marie-Josée Picard et Carl Villeneuve, un couple de Saguenay, sont venus chercher leur chèque lundi, au bureau de Loto-Québec situé à Québec.

Entourés des membres de leur famille, les gagnants n'ont pas caché qu'ils étaient encore sous le choc, affirmant qu'il était encore trop tôt pour dire précisément ce qu'ils entendaient faire de tout cet argent.

Ils ont annoncé qu'ils donneraient une partie de la somme aux membres de leur famille.

Le couple a trois enfants adultes, âgés de 20 à 24 ans, et une petite-fille de près de deux ans. Une partie de la somme sera aussi versée à leurs frères et soeurs et à leurs parents.

Les gagnants n'ont pas voulu révéler quelle fraction du montant allait être partagée.

Samedi matin, quand elle a appris qu'elle avait remporté le gros lot, Mme Picard a dit s'être exclamée : « Qu'est-ce qu'on va faire de tout cet argent ?».

Les gagnants, qui avaient un revenu modeste, n'ont pas précisé leurs projets, mais aimeraient acheter une grande maison, un chalet et faire des voyages. Ils n'ont jamais voyagé.

Émue aux larmes, Mme Picard, une cuisinière âgée de 46 ans, a dit qu'elle avait l'intention de s'accorder quelques semaines de repos avant de prendre des décisions d'ordre monétaire.

« C'est un peu irréel », a-t-elle dit, devant les journalistes.

Son mari, âgé de 55 ans, était concierge dans une école, et a aussitôt remis sa démission en apprenant qu'il avait remporté le gros lot.

« Ça va être bye bye boss », a dit M. Villeneuve, avouant ne pas avoir fermé l'oeil depuis samedi, tellement il était nerveux et avait peur de de perdre son billet gagnant ou son portefeuille.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer