(Londres) Les compagnies aériennes britanniques EasyJet et British Airways ainsi que l’irlandaise Ryanair ont annoncé lundi avoir réduit le nombre de leurs vols vers l’Italie après le placement en quarantaine d’un quart de la population du pays.

Agence France-Presse

Ryanair explique dans un communiqué avoir même décidé de suspendre à partir de mardi et jusqu’au 8 avril tous ses vols intérieurs italiens desservant Bergame, Milan, Parme et Trévise.

La compagnie à bas coût va en outre réduire considérablement le nombre de ses vols internationaux vers l’Italie entre le jeudi 12 mars et le 8 avril.

Elle précise que de nombreux voyageurs qui devaient se rendre en Italie du Nord ne se présentent pas pour prendre leurs vols. Dans le même temps, Ryanair veut maintenir des vols au départ de l’Italie « pour ramener chez eux » des étrangers actuellement en Lombardie et dans d’autres régions affectées par le coronavirus.

Ryanair, tout comme EasyJet et British Airways, ne donne toutefois pas de chiffres sur le nombre de vols annulés, insistant sur le fait que la situation évolue de jour en jour.

EasyJet a confirmé avoir annulé des vols ce lundi vers Milan, Venise et Vérone et prévoit de réduire la voilure vers ces destinations jusqu’au 3 avril.

Enfin, British Airways est également contrainte de revoir son programme de vols pour ce lundi à la suite de la recommandation du gouvernement britannique d’éviter tous les voyages non essentiels vers l’Italie du Nord.