Rien de tel qu'un peu de lecture pour lutter contre l'ennui dans l'avion. Un magazine, c'est bien. Deux, trois, quatre, cinq, c'est mieux! Mais qui veut se coltiner toute cette paperasse en plus de ses bagages (et donner à tous l'impression que vraiment, la déforestation de l'Amazonie ne nous embête pas du tout)? Et surtout, qui veut payer pour tout ça?

Publié le 15 sept. 2014
Violaine Ballivy LA PRESSE

Une nouvelle application gratuite pour téléphones intelligents et tablettes électroniques (Android et Apple) vient de changer la donne en permettant, sans frais de base, la lecture d'une trentaine de magazines, à l'arrivée à l'aéroport, dans l'avion, puis jusqu'à concurrence de 24 heures.

Une fois ce délai passé, le client peut soit acheter - pour une fraction du prix de la revue - un numéro qu'il n'aura pas terminé de lire, soit souscrire à un abonnement, soit poursuivre son voyage sans débourser un sou.

Il est possible de télécharger l'application et de faire sa sélection de titres avant d'arriver à l'aéroport, même si le contenu ne sera accessible qu'une fois dans l'enceinte de l'un des 550 aéroports participants.

inflightreader.com