Le 3 décembre dernier, l'astronaute québécois David Saint-Jacques s'est envolé vers la Station spatiale internationale avec des bijoux créés sur mesure par l'entreprise québécoise The Way I Am.

Olivia Lévy LA PRESSE

L'astronaute est parti en mission avec des boutons de manchette en argent sterling inspirés de la fusée Soyouz et des pendentifs faits d'or, d'argent et de saphirs appelés « Étoile du Nord », dont celui qui appartient à sa femme Véronique Morin.

Les créateurs des bijoux, Marie-Pierre Auclair et Pierre-Mathieu Chayer, se disent extrêmement fiers et privilégiés d'avoir pu participer à ce projet. « Quelle chance incroyable nous avons ! », ont-ils lancé en entrevue avec La Presse.

UNE TRADITION MÉCONNUE

Tout a commencé il y a un an et demi, au bord du lac des Deux-Montagnes, où ils habitent, tout comme les parents de David Saint-Jacques, qui sont leurs voisins d'été. C'est là qu'ils ont rencontré David Saint-Jacques, sa femme Véronique Morin et leurs enfants, de passage pour les vacances. « Quand on leur a dit qu'on faisait des bijoux sur mesure, Véronique a tout de suite pensé au fait que la plupart des astronautes se font faire des bijoux significatifs qu'ils apportent avec eux en mission à bord de la Station spatiale », explique la designer Marie-Pierre Auclair. Une tradition méconnue, mais qui sert de symbole ; une fois de retour sur Terre, les astronautes portent ces bijoux en souvenir de leur mission dans l'espace. Sa conjointe souhaitait aussi souligner cet événement avec des bijoux personnalisés.

Pour David Saint-Jacques et Véronique Morin, qui est médecin, travailler avec des Québécois était essentiel.

« Il fallait créer des bijoux qui les représentent et qu'ils allaient vraiment porter. On a discuté avec eux de leur mode de vie, de leurs valeurs et passions. Véronique souhaitait un bijou discret, intemporel, qui se porte tous les jours. »

- Marie-Pierre Auclair

Marie-Pierre Auclair précise que tout a été conçu et fabriqué à Montréal par une équipe d'artisans.

Après la rencontre, ils ont beaucoup travaillé à distance entre Montréal, Houston et Moscou, par courriel, par Skype et par téléphone en envoyant des croquis et des dessins des bijoux.

TROIS CRÉATIONS SUR MESURE

Trois bijoux ont été créés sur mesure. Les boutons de manchette « Soyuz », le collier « Constellation », une chaîne en or composée de quatre étoiles, et le pendentif « Étoile du Nord », fait d'or jaune avec des saphirs, réalisé pour Véronique Morin et leur fille. Cette étoile représente un objectif à atteindre, la passion qui nous anime et les rêves les plus fous. « Le collier "Constellation" de Véronique est composé de quatre étoiles, elle a trois enfants, et quand on ajoute la deuxième chaîne en or avec le pendentif "Étoile du Nord", ça fait cinq, ce qui représente tous les membres de la famille », explique Marie-Pierre Auclair.

Le pendentif a aussi été fabriqué en 12 exemplaires, en argent et saphirs, et offert aux proches de la famille pour les remercier de leur indéfectible soutien. « À l'arrière de chaque étoile est inscrit de la main de Véronique "Avec amour", car elle tenait vraiment à remercier ses proches, ses amis, ses collègues et sa famille, afin de souligner leur présence pendant toute cette aventure », précise la créatrice.

Les boutons de manchette, en argent sterling, représentent la fusée Soyouz. Le dessus est une réplique de la capsule avec ses hublots, alors qu'on retrouve sur le dessous les réacteurs de la fusée, composés de 20 rubis par bouton de manchette. « En discutant avec David Saint-Jacques, qui est copilote du Soyouz, la fusée était très importante, car c'est ce qui lui permet de se rendre à la Station spatiale et de revenir sur Terre, d'où l'idée d'en faire des boutons de manchette », précise Marie-Pierre Auclair. 

David Saint-Jacques est donc parti avec les boutons de manchette ainsi que les pendentifs « Étoile du Nord » de sa femme, de sa fille et d'autres membres de la famille. « C'est ce qu'il nous a confié lorsque nous lui avons remis les bijoux en mains propres à la mi-juillet, au bord du lac. Toute la famille était réunie, les parents de Véronique et de David étaient également présents », raconte Marie-Pierre Auclair. Elle explique que ça fait partie des effets personnels que l'astronaute a le droit d'apporter. « On nous a dit qu'ils devaient tous rentrer dans une boîte de la grosseur d'une boîte à chaussures. »

Le 3 décembre dernier, c'est de leur maison au bord du lac des Deux-Montagnes que le couple a regardé en direct le décollage de la fusée Soyouz. « Nous étions tellement excités. Ce qui est surtout incroyable, c'est de se dire que nos bijoux sont dans l'espace, ce qui arrive, disons, assez rarement dans une vie ! »

Photo François Roy, La Presse

Marie-Pierre Auclair et Pierre-Mathieu Chayer se disent extrêmement fiers et privilégiés d'avoir pu confectionner des bijoux pour l'astronaute David Saint-Jacques.

Photo Pierre-Mathieu Chayer, fournie par Marie-Pierre Auclair

Les boutons de manchettes « Soyuz ». Le dessus est une réplique de la capsule avec ses hublots...