Six griffes d'origines diverses ont été admises dans le programme des défilés de haute couture qui se tiendront à Paris du 22 au 26 janvier, reflétant le caractère international de ce rendez-vous.

Publié le 24 nov. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

La Chambre syndicale de la haute couture a annoncé jeudi dans un communiqué avoir élu les maisons Antonio Grimaldi (Italien), Galia Lahav (créatrice russe, basée en Israël), Georges Hobeika (Liban), Hyun Mi Nielsen (créatrice danoise d'origine coréenne), Maison Rabih Kayrouz (Liban) et Xuan (créatrice néerlando-vietnamienne) comme «membres invités dans le calendrier des collections couture de janvier 2017».

Ces défilés féminins de haute couture sont une spécificité parisienne.

L'appellation «haute couture» est juridiquement protégée et un club restreint de 14 maisons peuvent actuellement s'en prévaloir (Chanel, Christian Dior, Givenchy, Jean Paul Gaultier, Maison Margiela, Giambattista Valli, Franck Sorbier, Adeline André, Alexandre Vauthier, Alexis Mabille, Bouchra Jarrar, Maurizio Galante, Stéphane Rolland, Yiqing Yin).

Ce label prestigieux couronne des savoir-faire traditionnels, le travail à la main et le sur-mesure. Mais le programme des défilés s'ouvre régulièrement à des «membres invités» qui ne remplissent pas nécessairement ces critères.

Au total, le programme des défilés de janvier prochain comptera 17 membres invités, notamment l'iconoclaste label de prêt-à-porter Vetements.