• Accueil > 
  • SUITE 
  • > Un styliste pour soi, pourquoi pas ? 

Mode

Un styliste pour soi, pourquoi pas ?

Faire une simple recherche web avec les mots « styliste personnel » permet de constater à quel point ce service s'est démocratisé. Ce n'est donc plus une affaire de vedettes : monsieur et madame Tout-le-Monde (de partout au Québec) profitent de ce coup de pouce vestimentaire. Deux spécialistes de l'habillement racontent de quoi est fait leur boulot.

Faire une simple recherche web avec les mots... (CRÉDIT PHOTO : KARINE KALFON PHOTOGRAPHE) - image 1.0

Agrandir

CRÉDIT PHOTO : KARINE KALFON PHOTOGRAPHE

Les coachs en image et stylistes personnels sont là pour guider quiconque veut se mettre en valeur et polir son style. « Et ça va bien au-delà du magasinage de vêtements », lance d'entrée de jeu Nandya Massa Pinto, propriétaire de Raffiné, un service visant une clientèle professionnelle féminine. Leur travail, c'est aussi d'informer la clientèle sur les nouveaux codes vestimentaires, la morphologie, les tendances, l'entretien et les bases d'une garde-robe équilibrée. « Nous enseignons à faire les bons choix en fonction du mode de vie, de la silhouette, du budget et de ce que la personne souhaite projeter », poursuit-elle.

Le style, c'est pour tout le monde

« Le stylisme est un service comme un autre », fait remarquer Jeff Golf, copropriétaire de l'agence Ludique depuis 2006. « C'est comme recourir à un entraîneur ou déléguer l'entretien de sa maison... Ce n'est pas une question de sous, mais de priorités. » La clientèle ? « Ceux qui nous consultent ont tous en commun de vouloir être sûrs d'eux et ils sont prêts à investir dans leur image. J'appelle ça du personnal branding », dit Nandya Massa Pinto.

C'est la femme d'affaires débordée qui n'a pas de temps à perdre à magasiner, la diplômée en droit qui veut troquer son look d'étudiante contre des tenues dignes d'un grand cabinet, le comptable qui passe d'une banque à une start-up et qui est dérouté par l'absence de cravate du milieu... D'ailleurs, les hommes sont nombreux à faire appel à un styliste. « Notre clientèle masculine a doublé depuis trois ans et représente aujourd'hui 40 % de notre chiffre d'affaires », admet monsieur Golf.

Consulter, c'est la mode

La plupart des agences proposent une foule de services. Parmi les plus populaires, l'évaluation de la garde-robe à domicile et le style clé en main. Dans ce dernier cas, ça débute par une rencontre exploratoire (connaître le client, prendre ses mensurations et évaluer son budget) de laquelle s'inspire le styliste pour trouver vêtements et accessoires. Les essayages se font soit en salon privé, soit à domicile. Une fois les bons articles choisis, le client reçoit des notes et des photos des différents agencements possibles. Résultat ? « Les gens découvrent le pouvoir de bien s'habiller. En plus du petit boost d'assurance, ils ont du plaisir à se vêtir puisqu'ils aiment chaque article de leur garde-robe », affirme Jeff Golf.

Parlons sous

« On croit à tort que nos services sont chers. Je dis souvent que nos honoraires représentent l'équivalent du mauvais achat que vous feriez sans nous ! » dit l'expert en blaguant. À titre d'exemple, l'option Emmodez-moi de Ludique est à 395 $, mais il s'agit d'un forfait saisonnier. Ce qui veut dire qu'en plus de bénéficier du service d'architecture de la garde-robe, il sera possible de refaire appel au spécialiste durant plusieurs mois, par exemple pour choisir une tenue pour un évènement spécial.

Bon à savoir : les stylistes ne visitent pas que des adresses de luxe. Chez les deux pros sondés, point de snobisme ! Ils s'approvisionnent autant dans les magasins à grande surface et les chaînes que dans les boutiques indépendantes. Il faut toutefois disposer d'un budget de départ d'environ 1 500 $ à 2 000 $ pour que ça vaille la peine. « Les gens ne dépensent pas nécessairement plus avec nous. Ils achètent moins et mieux quand ils sont bien conseillés », conclut Nandya Massa Pinto.

Apprenez-en plus sur les services et forfaits des agences de stylisme personnel

Découvrez Raffiné

Découvrez Ludique

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Tendances clés pour le printemps

    SUITE

    Tendances clés pour le printemps

    Pas besoin de repartir à zéro pour actualiser sa garde-robe. Quelques pièces bien choisies suffisent pour être dans le coup. Gros plan sur les musts... »

  • La garde-robe bien pensée

    SUITE

    La garde-robe bien pensée

    Cette impression récurrente de n'avoir jamais rien à porter alors que la penderie déborde serait le lot de plusieurs d'entre nous... Généralement,... »

  • Vêtements de sport : un guide pour mieux acheter

    SUITE

    Vêtements de sport : un guide pour mieux acheter

    Qu'on aime la course à pied, le CrossFit ou le tennis, les vêtements dans lesquels on bouge font toute la différence du point de vue du confort et de... »

La liste:-1:liste; la boite:4293772:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:4297547:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer