Le Québec n'a rien à envier au reste du monde. Pourtant, on oublie trop souvent que la beauté, l'aventure et l'authenticité sont au bout de nos routes. Lors d'une séance de remue-méninges, on s'est demandé ceci : quels sont, dans la Belle Province, les endroits qu'on doit impérativement voir, ou les activités qu'on doit absolument faire au moins une fois dans sa vie? À la manière d'une liste de souhaits (bucket list), on vous livre ici, bien humblement, le résultat de cette rencontre.

Publié le 24 juin 2018

L'Acropole-des-Draveurs

Gravir l'Acropole-des-Draveurs à l'automne

Le sentier de l'Acropole-des-Draveurs du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie est un incontournable de la randonnée pédestre. Un parcours exigeant de 11,2 km comportant une dénivellation de 800 mètres. Mais l'automne, c'est tout simplement grandiose. Au sommet des plus hautes                                                                 falaises à l'est des Rocheuses, on a le souffle (ou du moins ce                                                               qu'il en reste) coupé par ce paysage arctique-alpin majestueux                                                             aux couleurs flamboyantes. À nos pieds, la vallée de la rivière                                                                  Malbaie et les monts environnants. Un panorama spectaculaire.

Photo : SÉPAQ

Les aurores boréales

Admirer les aurores boréales au Nunavik

Bien qu'il soit possible d'apercevoir des aurores boréales ailleurs au Québec, c'est au Nunavik qu'elles sont les plus fréquentes et les plus intenses. Loin de toute pollution lumineuse à Kuujjuaq, ou encore à Ivujivik, le village le plus septentrional du Québec (à 2 000 km de Montréal), le ballet céleste est unique. Dans un ciel noir, des arcs émeraude ou violacés s'entrelacent, donnant presque le torticolis aux spectateurs ébahis. L'un des plus beaux                                                           spectacles que la nature a à offrir.

Photo : TQ - A Poulin, Facing waves

Parc national Tursujuq

Le fjord du Saguenay

Faire du kayak sur le fjord

Quel sentiment d'humilité éprouve-t-on lorsqu'on s'élance dans son petit kayak! Façonné par le passage des glaciers il y a des milliers d'années, le fjord du Saguenay éblouit par sa beauté et la richesse de son milieu marin : on y rencontre de nombreux phoques, marsouins et rorquals, ainsi que des bélugas (qu'il faut observer de loin afin de protéger l'espèce). Pagayer sur les eaux noires du fjord, entouré de falaises escarpées hautes de 300 mètres, est une expérience grandiose.

Photo : TQ - Saguenay-Lac-Saint-Jean

Parc national du Fjord-du-Saguenay

Le barrage Daniel-Johnson

Admirer l'immensité du barrage Daniel-Johnson

Il faut s'y rendre pour comprendre à quel point on est minuscule devant l'imposant barrage Daniel-Johnson. Aucune photo ne rend justice à l'immensité de ce chef-d'oeuvre du génie québécois. La preuve : la voûte principale pourrait contenir la Place Ville Marie! Pour visiter ce symbole du Québec moderne, on emprunte la sinueuse route 389 sur 213 km à partir de Baie-Comeau. On raconte qu'il vous faudra apprivoiser pas moins de                                                           419 courbes. Un paradis pour les amateurs de conduite.

Photo : TQ - Mathieu Dupuis

Manicouagan

Chic-Chocs

Skier dans la poudreuse des Chic-Chocs

Il tombe en moyenne sept mètres de neige annuellement aux monts Chic-Chocs, ce qui en fait le terrain de jeu par excellence des amateurs de ski hors-piste et de sensations fortes. Imaginez la scène : dans les sous-bois vierges où la poudreuse est abondante, on dévale les pentes sur des centaines de mètres,                                                               en petits groupes et accompagné d'un guide, tout en admirant                                                             le paysage enneigé. Pas de foule, pas de file d'attente, pas de                                                                  télésiège. La nature - et l'hiver - à son meilleur.

Photo : SÉPAQ

Îles de la Madeleine

Visiter les îles de la Madeleine

Si belles avec leurs falaises de grès, leurs collines verdoyantes, leurs dunes et leurs plages, les îles de la Madeleine se sont hissées dans notre palmarès de manière toute naturelle. Perdues au centre du golfe du Saint-Laurent, les îles jouissent de 300 km de plages et d'un vent constant, ce qui fait le plus grand bonheur des amateurs de surf cerf-volant. À la beauté des paysages s'ajoutent la gentillesse des Madelinots, qui nous                                                                     accueillent à bras ouverts avec leur accent chantant.

Photo : TQ - André Quenneville

Île-de-la-Madeleine

Anticosti

Se perdre à l'île d'Anticosti

Une île à l'état sauvage et aux paysages paradisiaques, où la nature règne en maître. Une île bien à nous, au coeur du Saint-Laurent : Anticosti est un joyau qu'il faut visiter au moins une fois dans sa vie. Grottes cachées, canyons vertigineux, chutes impressionnantes, falaises à perte de vue sur la mer : il y a là tous les ingrédients pour un séjour en nature vivifiant et dépaysant. Sans oublier la faune exceptionnelle qui compte des                                                           milliers de cerfs de Virginie.

Photo : TQ - Sylvain Majeau

Chute Vauréal