(Paris) Une fois que la championne des Internationaux d’Australie Sofia Kenin s’est mise en marche, elle ne s’est plus arrêtée. Si bien qu’elle a maintenant accédé au troisième tour des Internationaux de France.

Jerome Pugmire
Associated Press

L’Américaine classée quatrième a commencé de façon laborieuse son match sur le court Philippe-Chatrier couvert, jeudi, battant tout de même Ana Bogdan 3-6, 6-3, 6-2.

« Je savais que je devais me battre, a déclaré Kenin. Le premier set, ça n’allait pas. Je ne pouvais pas trouver mon rythme. Je savais que je devais apporter des changements à mon jeu, sinon j’allais être éliminée. Je ne voulais pas cela, c’est certain. »

PHOTO CHRISTIAN HARTMANN, REUTERS

La Roumaine Ana Bogdan.

Kenin a bien failli reprendre ses mauvaises habitudes en fin de duel. Elle a profité de trois balles de match à 5-1, mais n’a pas réussi à en convertir une seule. Kenin a aussi dû sauver trois balles de bris au jeu suivant avant de finalement l’emporter à sa quatrième balle de match.

« Je suis très critique envers mes performances, a indiqué Kenin. J’imagine que ça m’a servi aujourd’hui. »

La joueuse de 21 ans fera face au prochain tour à la qualifiée Irina Bara. Une autre victoire égalerait sa meilleure performance à Roland-Garros.

La championne de la compétition en 2017, Jelena Ostapenko, a disposé de la deuxième tête de série Karolina Pliskova 6-4, 6-2.

Ostapenko a remporté son seul titre du Grand Chelem à Roland-Garros en 2017.

PHOTO MARTIN BUREAU, AGENCE FRANCE-PRESSE

La Tchèque Karolina Pliskova.

La Lettone a déjà été la cinquième raquette mondiale, mais elle est maintenant 43e.

« Je reste agressive et ça m’aide beaucoup, mais je travaille à être constante, a t-elle dit. Je pense que c’est la clé. »

Ostapenko affrontera au prochain tour l’Espagnole Paula Badosa Gibert, qui a surpris en l’emportant 6-4, 4-6 et 6-2 face à Sloane Stephens.

PHOTO MARTIN BUREAU, AGENCE FRANCE-PRESSE

La Lettone Jelena Ostapenko

Classée 87e, Badosa arrivait à Paris avec un dossier de 1-5 en tournoi majeur.

« Je savais que Sloane est très talentueuse, a dit la gagnante de 22 ans. Je devais être très intense et concentrée à chaque point. Ça s’est bien passé. »

Badosa a été la championne des juniors à Roland-Garros en 2015.

La championne du tournoi en 2016, l’Espagnole Garbine Muguruza, a gagné 6-3 et 6-2 face à la sœur jumelle de Pliskova, Kristyna.

Pliskova a commis six doubles fautes, Muguruza aucune. Cette dernière a eu le dessus 4-1 pour les bris et 21-10 pour les coups gagnanta.

À l’œuvre durant plus de trois heures au premier tour, contre Tamara Zidansek, Muguruza a sûrement apprécié un match de 69 minutes, cette fois-ci.

L’Espagnole trouvera sur sa route l’Américaine Danielle Collins, tombeuse de la Danoise Clara Tauson 6-2, 6-3.

Tauson, 17 ans, a franchi les qualifications et a surpris la 21e tête de série, Jennifer Brady, au premier tour.

Petra Kvitova, tête de série no 7, a vaincu Jasmine Paolini 6-3, 6-3 ; tandis que la huitième tête de série, Aryna Sabalenka, a montré la sortie à Daria Kasatkina 7-6 (6), 6-0.