(New York) Le Canadien Denis Shapovalov a atteint les quarts de finale des Internationaux des États-Unis grâce à une victoire de 6-7 (0), 6-3, 6-4, 6-3 contre la septième tête de série David Goffin, dimanche.

Associated Press

Âgé de 21 ans, Shapovalov est la 12e tête de série à Flushing Meadows et il est devenu le premier Canadien de l’histoire du tournoi à se rendre en quarts de finale.

Goffin a réussi qu’un seul bris face à Shapovalov, au quatrième set. L’Ontarien a réussi à convertir cinq balles de bris face à son adversaire et a cumulé 52 coups gagnants. Il a également été explosif au service, réalisant 13 as.

« Je suis définitivement super excité d’atteindre les quarts de finale pour la première fois dans un Grand Chelem », a soutenu Shapovalov.

« Je savais que la bataille serait difficile aujourd’hui, un long rallye. J’ai tenté d’avoir la même constance que lui tout en imposant mon jeu et d’être agressif lorsque j’en avais l’occasion. Je sens que j’ai vraiment bien fait lors des quatre manches. »

Shapovalov a perdu le premier set, au bris d’égalité. Il s’est ressaisi par la suite pour remporter les trois suivants.

L’athlète de 21 ans a brisé le service de Goffin pour la première fois en six occasions lors de la deuxième manche, pour prendre le contrôle.

Il a obtenu un autre bris lors du premier jeu au troisième set pour se donner une chance de prendre les devants et s’est donné une avance de 2-0 pour réussir à l’emporter par la suite.

Shapovalov a converti sa troisième balle de bris pour prendre les devants 2-1 au quatrième set et Goffin a perdu son service également par la suite pour donner un avantage de 4-1 à son rival.

Félix Auger-Aliassime et Vasek Pospisil pourraient rejoindre Shapovalov dès lundi, alors que les deux disputeront respectivement leur match de quatrième tour.

Shapovalov croisera maintenant le fer avec Pablo Carreño Busta (no 20), qui a progressé quand le favori Novak Djokovic a été disqualifié pour avoir accidentellement atteint une juge de lignes avec une balle.

C’est une fin surprenante pour Djokovic, qui tentait de remporter un 18e titre du Grand Chelem en carrière. Le Serbe avait amorcé la saison avec une fiche de 26-0.

« Selon les règlements en Grand Chelem et après qu’il eut intentionnellement frappé la balle dangereusement sur le terrain ou sans se soucier des conséquences, l’officiel des Internationaux des États-Unis ont disqualifié Novak Djokovic du tournoi 2020 », a annoncé dans un communiqué l’Association américaine de tennis (USTA).

L’USTA a ajouté que parce qu’il avait été disqualifié, Djokovic perdra tous ses points de classement obtenu pendant le tournoi et il écopera une amende correspondant au montant d’argent qu’il a amassé pendant le tournoi.

Alors que le champion en 2019, Rafael Nadal, et que le meneur de tous les temps au chapitre des titres en Grand Chelem, Roger Federer, ont déclaré forfait pour le tournoi, Djokovic est arrivé à New York en tant que favori.

Cependant, tout s’est écroulé au stade Arthur Ashe. Djokovic venait tout juste de perdre une partie contre son adversaire, Pablo Carreño Busta, et il tirait de l’arrière 6-5 en première manche.

Alors qu’il marchait en direction des lignes de côté, Djokovic a envoyé une balle derrière lui. Celle-ci a atteint au cou une juge de lignes, qui s’est écroulée sur ses genoux à l’arrière du terrain.

Après une discussion de plusieurs minutes impliquant les officiels sur le terrain, incluant l’officiel du tournoi Soeren Friemel, Djokovic a tenté d’expliquer son geste.

« Pour lui, il ne voulait pas intentionnellement atteindre l’arbitre. ll a reconnu qu’il était fâché, qu’il avait frappé la balle et qu’il avait heurté la juge de ligne, mais il a affirmé que ce n’était pas son intention. Il a ajouté qu’il ne devrait pas être puni pour ça, a déclaré Friemel, qui a décidé de mettre fin au match. Nous étions d’accord qu’il n’avait pas fait exprès, mais les faits demeurent. Il a frappé une juge de ligne et elle était clairement blessée. »

Friemel n’a pas clairement vu ce qui s’est produit et il a dit qu’il n’avait pas été autorisé à revoir la séquence sur vidéo. Egli et Tourte ont résumé la situation. Friemel a toutefois reconnu que même si ce n’était pas son intention de frapper la juge de ligne, qu’elle avait tout de même été blessée et que c’était suffisant pour appliquer le règlement.

L’arbitre principale, Aurélie Tourte, a ensuite annoncé la disqualification et Djokovic s’est avancé pour serrer la main de Carreño Busta.

« J’étais un peu sous le choc, a avoué Carreño Busta lors d’une visioconférence après la rencontre. Les règles sont les règles. Les arbitres et les superviseurs ont fait la bonne chose. Ce n’était pas une décision facile à prendre. »

Djokovic a quitté le stade sans parler aux médias.

Il semblait clair que l’intention de Djokovic n’était pas d’atteindre la juge de lignes, alors qu’il ne regardait pas dans sa direction, et le Serbe a paru inquiet quand il a réalisé ce qui venait de se passer.

Mais les joueurs qui frappent la balle en guise de frustration ou qui font contact avec les officiels sur le terrain ont déjà été disqualifiés par le passé.

Ce fut le cas en 2017, quand Shapovalov a été disqualifié d’un match de la Coupe Davis lorsqu’il a atteint au visage l’arbitre principal avec une balle.

Plus tôt dans la journée, Alexander Zverev a utilisé son puissant service pour venir à bout d’un adversaire affaibli, en route vers les quarts de finale des Internationaux de tennis des États-Unis pour la première fois de sa carrière.

Zverev a décoché 18 as et signé une victoire sèche de 6-2, 6-2, 6-1 contre Alejandro Davidovich Fokina, qui a dû recevoir un bandage à la cheville droite après le premier jeu du troisième set et qui n’a jamais pu retrouver sa mobilité par la suite.

Zverev, la cinquième tête de série, est le premier tennisman allemand à atteindre les quarts de finale à Flushing Meadows depuis Tommy Haas en 2007. Au prochain tour, il croisera le fer avec Borna Coric (No. 27).