(New York) Le N.1 mondial Novak Djokovic, solide, a réussi lundi son entrée au Masters 1000 de Cincinnati, délocalisé à Flushing Meadows, contrairement à Dominic Thiem sorti dès le 2e tour, tout comme Alexander Zverev tombé sous la raquette du revenant Andy Murray.  

Agence France-Presse

Pour son retour sur un court, plus de deux mois après le fiasco de l’Adria Tour lors duquel il a contracté le coronavirus, Djokovic n’a pas eu partie facile contre le Lituanien Ricardas Berankis. Mais il a fini par l’emporter 7-6 (7/2), 6-4.

Le Serbe, qui a renoncé à jouer le double à cause de douleurs au cou, a perdu son service à chaque début de set, mais s’est immédiatement repris. Il lui a tout de même fallu aller jusqu’au jeu décisif au premier set. C’est le 18e qu’il remporte sur ses 19 derniers.

« Mon jeu va de mieux en mieux. Ce n’est pas encore là où je voudrais que ce soit, mais ça va dans la bonne direction », a commenté Djokovic, qui affrontera l’Américain Tennys Sandgren au prochain tour.  

Dominic Thiem, son rival présumé à New York, a lui chuté lourdement 6-2, 6-1 face au Serbe Filip Krajinovic. « C’était un match horrible de ma part. J’ai eu beaucoup de mal à retourner, je manquais de rythme », a dit l’Autrichien après sa première rencontre en cinq mois.

Murray « a bataillé dur »

Plus tôt, Andy Murray, 33 ans, a montré qu’il avait de très beaux restes en s’imposant 6-3, 3-6, 7-5 contre Zverev.

PHOTO ROBERT DEUTSCH, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Andy Murray

Vainqueur du tournoi en 2008 et en 2011, le Britannique était mené 5-4 dans le troisième set. Le bras de Zverev a alors tremblé, notamment au service puisqu’il a commis quatre doubles fautes d’affilée (sur deux jeux). Ce dont Murray a profité en sortant aussi de superbes coups.

« Il n’a pas si bien servi à la fin, ce qui m’a évidemment aidé, mais j’ai bataillé dur », a réagi Murray, redescendu à la 129e place mondiale, après deux opérations à la hanche en janvier 2018 puis en janvier 2019.

Murray, dont cette victoire est la première contre un top 10 depuis mai 2017 (Kei Nishikori à Roland-Garros) affrontera au prochain tour le Canadien Milos Raonic.