(Londres) Roger Federer s’est remis sur les rails aux Finales de l’ATP, défaisant Matteo Berrettini 7-6 (2), 6-3 pour inscrire sa première victoire à ce tournoi à la ronde.

Mattias Karen
Associated Press

Federer avait perdu son match d’ouverture aux mains de Dominic Thiem, dimanche, mais le sextuple champion s’est montré plus incisif contre Berrettini. Il n’a pas cédé son service et a totalisé 24 coups gagnants.

Ce sera le premier face-à-face entre Federer et Djokovic depuis la finale épique de Wimbledon en juillet, lorsque le Suisse a raté deux balles de match avant de s’incliner 13-12 à la cinquième manche.

Une autre défaite éliminerait probablement Federer de ce tournoi, selon l’issue des autres résultats, mais il se dit enthousiasmé par l’opportunité de venger la défaite de Wimbledon.

« En fait, c’est bien de jouer de nouveau contre lui, et peut-être que cela m’offre l’occasion de me reprendre, a affirmé Federer. Peut-être qu’il m’a fallu quelques jours, quelques semaines tout au plus, pour surmonter la défaite de Wimbledon. Nous le verrons, mais je pense que pour ma part j’ai mis ça derrière moi. Beaucoup d’eau a coulé sous le pont depuis. »

Djokovic, qui a vaincu Berrettini dimanche, s’est incliné face à Thiem en soirée. L’Autrichien a eu le dessus 6-7 (5), 6-3, 7-6 (5) au cours d’un match qui a duré près de trois heures.

« C’était peut-être le meilleur match que j’ai joué depuis le début de ma carrière, a déclaré Thiem. C’était un vrai duel classique et épique qui se produit de temps en temps dans ce genre de tournoi. Il y avait de tout. Il a été chercher des points de manière incroyable et je l’ai fait aussi. »

Refusant de s’avouer vaincu, Djokovic est revenu à la charge à deux reprises au troisième set et menait 4-1 au bris d’égalité, mais Thiem a remporté cinq points de suite avant de convertir son deuxième point de match.

« Je ne crois pas que j’ai joué plusieurs matchs comme celui-ci où mon adversaire va chercher tous les coups, a révélé Djokovic. C’était incroyable. »

Thiem présente un dossier de 2-0 après avoir vaincu Federer et Djokovic.

Le premier match de la journée a été plus aisément gagné. Federer a obtenu la seule balle de bris de la première manche à 6-5, mais Berrettini l’a sauvée avec une volée en coup droit. Au bris d’égalité, l’Italien a commis une double faute pour offrir une avance de 5-2 à Federer et il a ensuite un coup dans le filet sur la balle de manche.

Federer a réussi le bris pour amorcer la deuxième manche, mais il lui a fallu surmonter un moment délicat à 4-3. Il tirait de l’arrière 15-40 lorsqu’il a sauvé trois balles de bris avant de conclure le jeu avec un as.

Il a de nouveau enlevé le service de son rival quand Berrettini a envoyé un coup droit dans le filet.

L’Italien en est à sa première participation à ce tournoi de fin d’année réunissant les huit meilleurs joueurs de la saison. Mais les erreurs lui ont fait mal lors des deux matchs, alors qu’il a conclu celui contre Federer avec 27 fautes directes — une de moins que contre Djokovic.

« Je joue contre les meilleurs joueurs de la planète et peut-être les meilleurs de tous les temps. Je suis donc fier de ce que je fais, a confié Berrettini. Mais c’est sûr que j’apprends. Et ce genre de défaites, elles m’aideront à être meilleur à l’avenir. »