(New York) L’une des jeunes stars du tennis canadien ne franchira pas le premier tour aux Internationaux des États-Unis.

La Presse canadienne

Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov vont croiser le fer dès la première ronde à Flushing Meadows-comme l’an dernier.

En 2018, le Québécois et l’Ontarien ont divisé les honneurs des deux premiers sets. Lors du troisième, Auger-Aliassime a dû se retirer quand son rival menait 4-1. Auger-Aliassime a subi un coup de chaleur et souffrait alors d’un rythme cardiaque accéléré.

En mai dernier, à Madrid, Auger-Aliassime a eu raison de son bon ami 6-2 et 7-6 (7).

Les matchs du tableau principal vont débuter lundi.

Auger-Aliassime est 19e au monde. Milos Raonic se classe 22e et Shapovalov 38e.

Raonic affrontera Nicolas Jarry, du Chili, tandis que Bianca Andreescu sera opposée à Katie Volynets, des États-Unis.

Andreescu est la 15e tête de série. L’Ontarienne pourrait trouver Caroline Wozniacki sur sa route; la Danoise s’est rendue en finale du tournoi en 2009 et 2014.

Sur les terrains new-yorkais, l’unifolié sera aussi représenté par Eugenie Bouchard, Vasek Pospisil et Brayden Schnur.

Un autre nom pourrait s’ajouter: le Torontois Steven Diez disputera vendredi son match de troisième et dernier tour des qualifications, contre le Sud-Coréen Soonwoo Kwon.

Jeudi, Peter Polansky, de North York, en Ontario, a plié l’échine au deuxième tour des qualifications devant l’Indien Sumit Nagal 7-5, 7-6 (0).

Au tableau principal, Bouchard, 119e au monde, fera face à la 12e tête de série, la Lettone Anastasija Sevastova.

Par ailleurs, Serena Williams et Maria Sharapova vont enfin s’affronter dans la Grosse pomme, dès le premier tour.

PHOTO ANDREW BROWNBILL, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Maria Sharapova et Serena Williams

Les deux ont déjà remporté le tournoi-l’Américaine six fois, le plus récemment en 2014, et la Russe une fois, en 2006.

Ce duel a eu lieu 21 fois au total, incluant 19 victoires pour Williams.

Elles ont été rivales en finale lors des trois autres tournois de prestige, ainsi qu’en finale olympique, en 2012.

Huitième à la WTA, Williams en est à 23 titres en simple en Grand chelem. Sharapova a glissé au 87e rang mondial, mais elle garde un grand pouvoir d’attrait.

À son retour au tournoi grâce à un laissez-passer il y a deux ans, suite à une suspension pour dopage, les organisateurs l’ont mise à l’horaire au Stade Arthur Ashe, le terrain principal du site. Elle a alors causé la surprise en battant Simona Halep, qui était la deuxième tête de série.

On a continué de la faire jouer sur le central à ses prochains matchs, bien que certaines joueuses trouvaient qu’une athlète non classée ne méritait pas une telle vitrine.

Du côté masculin, Roger Federer, troisième tête de série, pourrait jouer contre le favori et numéro 1 Novak Djokovic en demi-finale.

Ils viennent de s’affronter en finale à Wimbledon, où Djokovic a prévalu en cinq sets. Le Serbe est le champion en titre à l’étape américaine du Grand chelem.

Djokovic pourrait jouer face à Daniil Medvedev en quarts de finale. Le Russe l’a récemment vaincu en demi-finale à Cincinnati, en route vers une victoire en finale.

Medvedev a d’ailleurs atteint le match ultime lors de trois tournois d’affilée. Il sera la cinquième tête de série à Flushing Meadows.

Rafael Nadal est la deuxième tête de série. S’il est confronté à Federer, ce ne serait qu’en finale. Ils n’ont jamais joué l’un contre l’autre à New York.

Nadal aura comme prochain rival John Millman, l’Australien tombeur de Federer en quatrième ronde du tournoi, l’an dernier.

La favorite du volet féminin est Naomi Osaka, du Japon. Elle a mérité son premier titre majeur à cette compétition l’an dernier, battant Williams en finale.

Avec La Presse canadienne