(Cincinnati) Le Canadien Denis Shapovalov a perdu 6-4, 6-4 contre le Français Lucas Pouille, mercredi, lors du deuxième tour du tournoi de Cincinnati.

La Presse canadienne

Pouille, 31e raquette mondiale, n’a jamais accordé de balle de bris à son rival, classé 34e.

Âgé de 20 ans, Shapovalov n’a toujours pas gagné plus d’un match lors du même tournoi depuis l’Omnium de Miami, en mars dernier.

Il avait aussi atteint le deuxième tour la semaine dernière à Montréal, mettant fin à une séquence de cinq revers consécutifs.

Shapovalov a réussi 12 as, mais a gagné seulement 48 % des points disputés sur sa deuxième balle de service. Il a été victime d’un bris de service lors de chaque manche.

Quelques têtes de série ont aussi baissé pavillon mercredi.

Stefanos Tsitsipas, troisième tête de série, a été éliminé dès le deuxième tour. L’Allemand Jan-Lennard Struff a surpris le jeune Grec 6-4, 6-7 (5) et 7-6 (6).

PHOTO AARON DOSTER, USA TODAY SPORTS

Stefanos Tsitsipas

Le match de puissants serveurs a donné lieu à 30 as dont 16 en faveur de Struff, qui est 36e au monde.

Il n’y a eu que trois bris, dont deux réussis par l’Allemand.

Alexander Zverev, cinquième tête de série, a aussi été victime d’un revers surprise, alors qu’il a encaissé un cinquième revers en autant de sorties à Cincinnati. Miomir Kecmanovic, le tombeur de Félix Auger-Aliassime lundi, s’est imposé 6-7 (4), 6-2, 6-4.

Il s’agit pour Kecmanovic d’une première victoire en carrière contre un membre du top-10 mondial.

Un duel japonais s’est conclu par un gain surprise de Yoshihito Nishioka, 7-6 (2) et 6-4 devant Kei Nishikori, quatrième tête de série. Il s’agit de son premier gain en carrière face à un joueur du top 10.

Classé 77e à l’ATP, Nishioka a battu Auger-Aliassime à Indian Wells, cette année.

Finaliste à la Coupe Rogers de Montréal, le Russe Daniil Medvedev a écarté le Français Benoit Paire, 7-6 (2) et 6-1.

En soirée, l’Espagnol Roberto Bautista Agut a éliminé l’Américain Frances Tiafoe 6-3, 3-6, 6-1 tandis que le Russe Karen Khachanov a vaincu Nick Kyrgios 6-7 (3), 7-6 (4), 6-2.

Chez les dames, la septième tête de série, Elina Svitolina, s’est imposée 6-4 et 6-1 devant la Belge Elise Mertens. L’Ukrainienne a signé les quatre bris du match, en plus de mériter six des huit as.

Svitolina a été la championne de la Coupe Rogers en 2017, à Toronto.

La Roumaine Simona Halep, quatrième tête d’affiche, a prévalu 3-6, 7-5 et 6-4 face à Ekaterina Alexandrova, de la Russie.

Reine de Wimbledon, Halep a tiré profit de huit doubles fautes de sa rivale. Halep a dû se retirer en quarts de finale à Toronto, ennuyée à la jambe gauche.

La favorite Ashleigh Barty a montré la sortie à Maria Sharapova, 6-4 et 6-1. L’Australienne a brisé la Russe quatre fois.

La Tchèque Karolina Pliskova, troisième tête de série, a fait la loi 6-1 et 6-3 aux dépens de Yafan Wang, de la Chine.