(Londres) Roger Federer n’a pas traîné: il a mis moins d’une heure et quart pour éliminer lundi l’Italien Matteo Berrettini (20e) 6-1, 6-2, 6-2, et se qualifier pour les quarts de finale de Wimbledon où il affrontera Kei Nishikori (7e).

Associated Press

Il y avait pas vraiment de suspense mais tout de même une légère interrogation avant de voir le Suisse (3e) se confronter à cet Italien plutôt habile sur gazon, vainqueur du tournoi de Stuttgart et demi-finaliste à Halle avant la quinzaine londonienne. L’enseignement est limpide: Federer est toujours hors sol.  

L’octuple vainqueur au All England Club a déroulé son tennis tout en maîtrise, infligeant une leçon au jeune Italien de 23 ans. Le Suisse est toujours en lice pour un 21e titre du Grand Chelem, et pourrait bien croiser la route d’une autre légende en demi-finale, Rafael Nadal, tout aussi impressionnant depuis le début du tournoi londonien.

Le Suisse (3e), qui aura 38 ans dans un mois, devient le deuxième joueur le plus vieux depuis Jimmy Connors en 1991 aux Internationaux des États-Unis, à atteindre un quart de finale de Grand Chelem.  

PHOTO ALASTAIR GRANT, ASSOCIATED PRESS

Rafael Nadal

Plus tôt dans la journée, Rafael Nadal a gagné son billet pour son 39e quart de finale en Grand Chelem à la suite d’une victoire en trois manches identiques de 6-2 aux dépens de Joao Sousa.

Nadal a été dominant dès le départ, brisant Sousa à ses deux premiers jeux au service pour s’emparer d’une avance de 4-0 à la première manche. L’Espagnol n’a offert aucune balle de bris à son adversaire et il a converti six des huit occasions qu’il s’est offert.

La foule lui a réservé une ovation debout après avoir mis la table pour l’un de ces bris, concluant un échange de 20 coups à l’aide d’un revers en croisé pour prendre les devants 30-40 à 1-1 à la troisième manche. Il a réussi un autre revers gagnant pour concrétiser le bris et il a remis ça pour prendre l’avance 5-2.

Il s’agit pour le double vainqueur à Wimbledon d’une 52e victoire sur le gazon anglais, ce qui lui permet de devancer Bjorn Borg au huitième rang de la liste de tous les temps.

Le quadruple champion Novak Djokovic l’a également emporté, triomphant d’Ugo Humbert 6-3, 6-2, 6-2.

Dans d’autres matchs du tableau masculin, David Goffin, no 21, a éliminé Fernando Verdasco 7-6 (9), 2-6, 6-3, 6-4, Sam Querrey a eu raison de Tennys Sandgren 6-4, 6-7 (9), 7-6 (3), 7-6 (5), et Roberto Bautista Agut a défait Benoit Paire 6-3, 7-5, 6-2.

- Avec Agence France-Presse