Novak Djokovic a réussi là où Roger Federer a échoué. Le Serbe a battu la 55e raquette mondiale John Millman 6-3, 6-4, 6-4 en quarts de finale, mercredi soir, aux Internationaux des États-Unis.

Mis à jour le 6 sept. 2018
ASSOCIATED PRESS

Djokovic poursuivra donc son chemin en demi-finale à Flushing Meadows, en route vers un troisième titre à New York et un 14e titre en Grand Chelem en carrière. Il avait défait Millman 6-2, 6-1 lors de leur seul duel précédent, au Queen's Club, cette année.

La sixième tête de série, qui a mis la main sur le titre en simple à Wimbledon en juillet, n'a finalement pas eu à affronter Federer afin de se tailler une place au prochain tour. Millman a réussi à stopper le vainqueur de 20 titres majeurs en quatre manches lors de la quatrième ronde, lors d'une soirée chaude et humide.

C'est un gain qui ne s'est toutefois pas avéré facile pour Djokovic: il a simplement converti quatre de ses 20 balles de bris. Au cours de la soirée, il a commis 53 fautes directes.

Il a cependant surmonté ces difficultés pour affronter Kei Nishikori en demi-finale.

Un peu plus tôt, le Japonais a eu raison de Marin Cilic à Flushing Meadows, prenant sa revanche pour le gain du Croate lors du match ultime de 2014 à New York.

Nishikori a gagné 2-6, 6-4, 7-6 (5), 4-6, 6-4. Il lui a fallu quatre heures et 12 minutes. Sa fiche en quarts de finale à ce tournoi est maintenant 3-0.

«Ç'a été très dur, surtout à la fin, a dit Nishikori, qui a pris les devants 4-1 en manche ultime. C'était du grand tennis.»

Le match a été marqué par une pause de 10 minutes à cause de la chaleur.

Cilic a eu l'avantage 6-5 pour les bris et 57-29 pour les coups gagnants, mais le Croate a aussi commis 70 fautes directes, incluant deux doubles fautes d'affilée en bris d'impasse.

Pour Nishikori, 21e tête de série, la victoire s'ajoute à ce qui est déjà une belle saison. Il est de retour en forme suite à une blessure au poignet, qui lui a fait rater la portion américaine du Grand chelem l'an dernier.

Naomi Osaka ayant prévalu plus tôt, le Japon aura deux représentants en demi-finales d'un même tournoi majeur, et ce pour la toute première fois.

«Mon souhait est que ça ne prenne pas cinq sets à chaque fois», a dit Nishikori, 28 ans.

Une surface de jeu en changement de vitesse?

Le directeur du tournoi, David Brewer, a déclaré que les terrains de surface dure avaient été ralentis «un peu» en réponse aux joueurs qui disaient que la surface semblait plus rapide.

Plusieurs joueurs ont relaté durant les deux dernières semaines que les terrains étaient différents cette année.

Après sa victoire au premier tour, Roger Federer avait mentionné: «Pour moi, c'est le tournoi le plus lent que nous avons vu depuis des années.»

Brewer a affirmé que le nombre de sable ou d'autres items granuleux pouvaient être ajustés pour rendre la surface de jeu plus rapide.

Aucun Américain depuis Andy Roddick en 2003 n'a remporté le titre en simple à Flushing Meadows et aucun d'entre eux n'a même atteint les demi-finales, depuis Roddick en 2006.

L'an dernier, les deux finalistes chez les dames étaient des Américaines. Serena Williams et Madison Keys disputeront les matchs de demi-finales jeudi soir.