Source ID:539560; App Source:cedromItem

Sharon Fichman s'incline contre Jelena Jankovic

Sharon Fichman a poussé l'ancienne numéro un mondiale... (Photo Jean-Paul Pelissier, Reuters)

Agrandir

Sharon Fichman a poussé l'ancienne numéro un mondiale Jelena Jankovic à la limite de trois manches, mais la Canadienne s'est finalement inclinée 7-5, 1-6 et 3-6.

Photo Jean-Paul Pelissier, Reuters

(Paris) Sharon Fichman devra attendre pour obtenir sa première victoire en simple au tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem, mais ce n'est pas par manque d'efforts.

La Torontoise de 23 ans, 77e au monde du haut de ses 5 pieds 4 po, s'est inclinée au premier tour de Roland-Garros contre la Serbe Jelena Jankovic, septième raquette mondiale. Elle a toutefois amené l'ancienne numéro un mondiale à la limite de trois manches, en s'inclinant 5-7, 6-1 et 6-3 sur deux jours, car le match a été suspendu lundi en raison de la noirceur.

«C'est positif que j'aie pu avoir ces occasions. Je vais apprendre de mes erreurs. Je vais dans la bonne direction», a dit Fichman, qui occupait le 117e rang mondial à pareille date l'an dernier et le 197e rang il y a deux ans. Ce qui explique un peu pourquoi elle est la joueuse canadienne faisant partie de l'élite mondiale la moins connue au pays.

Après avoir gagné la première manche lundi, Fichman a éprouvé des problèmes avec sa vision sur le terrain. Comme il n'y a pas de matchs en soirée à Roland-Garros, il n'y a pas non plus de système d'éclairage sur les terrains.

«Je sais que ce sont les mêmes conditions pour les deux joueuses, mais j'ai vraiment une vision terrible le soir, a-t-elle expliqué. Je suis déçue que nous ayons joué assez longtemps (dans ces conditions avant d'arrêter le match), mais je ne dis pas que ça aurait changé quelque chose si nous avions arrêté plus tôt.»

Les deux joueuses ont finalement repris leur duel mardi matin. Jankovic, qui menait déjà 5-1 à la deuxième manche lundi soir, a facilement forcé une troisième manche. À 3-3, la Serbe a sauvé une balle de bris grâce à un retour de service dans le filet. La Torontoise n'a finalement gagné aucun autre jeu par la suite.

«Elle a réussi ses coups dans les moments importants, a reconnu Fichman. J'avais les bonnes intentions, mais je n'ai pas réussi ces coups. Pendant la plus grande partie du match, j'ai bien dicté les points et pris la balle tôt. Ça s'est joué sur quelques points. C'est pour ça qu'elle est une excellente joueuse. Elle ne gagne pas tous ses matchs 6-0 et 6-0.»

Malgré sa défaite, le séjour parisien de Fichman n'est pas terminé. Spécialiste du double au sein de l'équipe canadienne de la Fed Cup, elle jouera en compagnie de la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, avec l'espoir de connaître autant de succès que lorsqu'elles ont remporté le tournoi junior de Roland-Garros, en 2006.

Mais comme en simple, le tirage au sort n'a pas favorisé Fichman, qui affrontera avec sa partenaire les neuvièmes têtes de série aujourd'hui au premier tour.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer