Hors du portrait des séries avant le match, le CF Montréal avait besoin des trois points, à la maison, samedi soir, contre l’Atlanta United FC, un adversaire direct dans la course. Et il a trouvé une façon d’y arriver.

Frédérick Duchesneau
Frédérick Duchesneau La Presse

« On a traité ce match-là comme un match des séries, a affirmé le gardien James Pantemis après l’affrontement. C’est un match qu’on devait absolument gagner pour remonter au classement, et aussi montrer que ce qui s’est passé mercredi [la défaite de 4-1 contre la Nouvelle-Angleterre], c’était seulement une mauvaise journée pour nous. »

Dès les premiers instants, Montréal a survécu à une gaffe de Pantemis, justement, qui a remis un ballon directement dans les pieds d’un joueur adverse, juste à la limite de la surface de réparation, plein centre.

Peut-être surpris par tant de générosité, l’attaquant des visiteurs ne profitera pas du cadeau.

Début de match difficile avec balle au pied, d’ailleurs, pour le portier montréalais qui a distribué un autre mauvais relais peu après, moins dangereux que le précédent, toutefois.

PHOTO GRAHAM HUGHES, LA PRESSE CANADIENNE

James Pantemis, gardien du CF Montréal

C’est à moi de corriger ces erreurs. Peut-être chercher un peu plus long ou chercher la troisième ligne. Je vais analyser ça dans les vidéos dans les prochains jours.

James Pantemis, gardien du CF Montréal

À la 15minute, Mathieu Choinière, latéral gauche dans ce duel, a servi une passe savante pour Romell Quioto, mais l’attaquant hondurien n’a pu se détacher suffisamment du défenseur d’Atlanta United pour s’échapper.

Choinière est au premier rang parmi les joueurs formés au club avec 18 départs. Il a de nouveau disputé un fort match samedi soir.

Une demie à l’avantage des visiteurs en matière de possession, mais les meilleures constructions, les meilleures occasions de marquer sont venues des Montréalais. Jusqu’à la 35minute, en fait.

Un peu avant la 40e, Ezequiel Barco a forcé Pantemis à se signaler sur une frappe haute à sa droite.

Puis, tout près des arrêts de jeu, ce même Barco a déjoué un à un pratiquement chaque joueur dans le champ arrière du CFM – y compris le gardien – avant de lober le ballon sur la barre transversale. L’Argentin s’en voulait.

Finalement, peu après, James Pantemis a sauvé les siens en stoppant un puissant tir qui se dirigeait vers la lucarne gauche.

Doublé de Quioto

Dur retour du vestiaire pour les hommes de Wilfried Nancy. Une construction en plein centre de Luiz Araújo a mystifié la défense des locaux. Et Jake Mulraney a aisément fait 1-0 Atlanta.

Globalement, cela dit, le coach s’est dit fier de la façon dont ses joueurs ont défendu.

Et la réplique n’a pas tardé. Doublement.

D’abord, à la 50minute, Joaquín Torres a trouvé Romell Quioto, qui, après un contrôle trop lourd, a tout de même réussi à mettre le ballon dans la lucarne opposée, d’un angle très restreint. Sur le jeu, une aide aussi à Djordje Mihailovic, sa 13e. Il égale le record d’équipe de Nacho Piatti, établi en 2018.

PHOTO ERIC BOLTE, USA TODAY SPORTS

Romell Quioto

Le CF Montréal présente une fiche de 8-1-2 lorsque Mihailovic inscrit une passe décisive. Le milieu de 22 ans a participé à 43 % des buts marqués par son club cette saison (17 sur 40).

Puis, cinq minutes plus tard, Torres a été fauché dans la surface de réparation de Brad Guzan. Tir de pénalité, pris par Quioto. Le gardien d’Atlanta a choisi le bon côté, mais a néanmoins été déjoué.

Un huitième cette année pour le joueur par excellence des Montréalais en 2020. Il passe ainsi devant Mason Toye au premier rang du club.

Trois buts en dix minutes, donc.

Vers la 70minute, Torres aurait pu porter un dur coup à Atlanta, presque seul avec Guzan, mais son tir n’a pas vraiment menacé le gardien.

Score final : 2-1 Montréal.

L’Atlanta United FC (10-9-9) ne comptait que 2 défaites à ses 11 derniers matchs. Montréal signe un premier gain en plus de quatre ans contre la formation de la Géorgie.

Il s’agissait du dernier match du CF Montréal (11-10-7) avant la pause internationale, conclusion d’un éreintant blitz de 7 matchs en 22 jours. Avec ce gain, les Montréalais passent du huitième au cinquième rang dans l’Est.

« Finir sur une victoire à la maison, ça va faire du bien à la tête. Ça va faire du bien à tout le monde », a réagi Wilfried Nancy.

Le prochain match du CFM aura lieu dans deux semaines, au stade Saputo, contre l’Union de Philadelphie (10-7-9, septième dans l’Est). Suivront trois matchs consécutifs sur la route (Orlando, Toronto et New York), puis la saison se conclura avec deux matchs à la maison (Houston et Orlando).

En tenant compte du duel en demi-finale du championnat canadien contre le Forge FC, le 27 octobre, ce sera une autre séquence très chargée – 7 matchs en 23 jours – pour le CF Montréal.

61 %

Taux de possession d’Atlanta. Preuve supplémentaire que cette statistique ne fait pas foi de tout.

61 % (bis)

Proportion des duels gagnés par les visiteurs. L’Atlanta United FC est premier de la ligue à ce chapitre.

Source : MLS