Un joueur canadien a été déclaré positif à la COVID-19 au camp de l’équipe nationale à Bradenton, en Floride.

Neil Davidson La Presse Canadienne

Canada Soccer n’a pas identifié le joueur, mais a déclaré que le test positif était survenu lors du dépistage à l’arrivée au camp. Le joueur est asymptomatique et a été placé en isolement.

La nouvelle survient le lendemain de l’annonce par US Soccer, qui s’entraîne dans le même centre, qu’un de ses joueurs de moins de 23 ans a été testé positif à son arrivée.

Les joueurs et le personnel canadiens ont dû subir une surveillance quotidienne des symptômes et fournir au moins deux résultats de test COVID négatifs avant de se rendre au camp.

À leur arrivée, tous les joueurs et le personnel ont été testés et sont restés isolés dans leurs chambres jusqu’à ce qu’ils reçoivent un résultat de test négatif.

Après avoir eu le feu vert, les joueurs ont pu prendre part à des séances sur le terrain, depuis lundi.

Une vidéo de Canada Soccer publiée sur les médias sociaux mardi avant que la nouvelle soit connue montre des joueurs arrivant à leur hôtel en Floride, subissant des contrôles de température et des tests de la COVID-19.

« Ce camp nous donne une réelle opportunité de garder les joueurs en sécurité, a déclaré l’entraîneur John Herdman avant le début du camp. » 

« Nous alignons nos protocoles avec U. S. Soccer, dans un environnement de type bulle.

« Ce n’est probablement pas le mieux pour les joueurs en termes d’agrément. Mais c’est la nouvelle réalité.

« C’est une bonne préparation pour mars (pour les qualifications pour la Coupe du monde). Si la COVID demeure alors un problème, nous allons mieux savoir comment tirer le meilleur parti des joueurs dans ces environnements. »

Le camp est le premier de Canada Soccer depuis le début de la pandémie.

Un camp prévu pour novembre en Europe a été annulé à 10 jours d’avis selon les conseils d’experts médicaux, après que plusieurs joueurs aient contracté la COVID-19.

Le camp ne tombant pas pendant une période internationale de la FIFA, Herdman a surtout convoqué des joueurs basés en Amérique du Nord et ceux dont la saison n’est pas en cours.

Il lui manque donc Alphonso Davies du Bayern Munich et Jonathan David de Lille.

Prévu jusqu’au 24 janvier, le camp du Canada devrait inclure deux matchs amicaux contre des rivaux à établir, ainsi qu’un match intraéquipe.

Classé 72e au monde, le Canada a joué le plus récemment le 15 janvier 2019, perdant 1-0 contre l’Islande à Irvine, en Californie.

Le Canada devrait entamer sa campagne de qualification pour la Coupe du monde 2022 le 25 mars à domicile contre les Bermudes.

Ce sera le premier de possiblement 20 matchs, si le pays se qualifie pour le Qatar.