La Major League Soccer a prolongé l’interruption de ses activités jusqu’au 24 avril en raison de la pandémie de COVID-19.

Associated Press

Les installations des équipes demeurent fermées aux joueurs et au personnel — sauf pour les joueurs qui doivent subir des traitements qui ne peuvent être effectués chez eux.

Les joueurs doivent demeurer dans la région où évolue leur équipe pendant cette période, afin d’éviter la propagation du virus. La ligue a précisé qu’elle analysera, au cas par cas, les requêtes des joueurs qui souhaitent se déplacer d’une ville à l’autre en voiture.

Les équipes de la MLS avaient disputé deux matchs du calendrier régulier lorsque la saison a été interrompue le 12 mars. Un joueur de l’Union de Philadelphie a présenté de légers symptômes après avoir récemment reçu un diagnostic positif au coronavirus.