(New York) La MLS a décidé de retarder d’un an la première saison des équipes d’expansion de Charlotte, de St. Louis et de Sacramento en raison de la pandémie de COVID-19.

Associated Press

L’équipe de Charlotte fera son entrée en scène en 2022 tandis que celles de St. Louis et de Sacramento sauteront sur le terrain en 2023, selon ce que la MLS a affirmé vendredi.

La décision a été prise conjointement par le commissaire de la MLS, Don Garber, et le comité d’élargissement de la ligue.

La formation d’Austin devrait tout de même commencer ses activités l’an prochain, quand la MLS comptera 27 équipes. La ligue a déclaré qu’avant le début de la pandémie, l’Austin F. C. avait effectué d’importants progrès en vue d’atteindre ses objectifs sportifs, commerciaux et d’avancement de stade.

« Il est important que chaque club prenne le temps nécessaire à lancer sa première saison en MLS à la hauteur de ce que méritent ses partisans et sa collectivité, a indiqué Garber par voie de communiqué. L’année supplémentaire permettra à ces équipes d’être en bonne position pour effectuer leurs débuts et obtenir du succès à long terme. »

Toutes les équipes de la MLS avaient joué deux matchs quand la COVID-19 a forcé l’interruption de la saison, le 12 mars. La ligue a par la suite créé un tournoi de relance qui s’est amorcé le 8 juillet et auquel 24 formations prennent part. Le F. C. Dallas et le Nashville S. C. ont dû se retirer en raison de plusieurs tests positifs à la COVID-19.