Source ID:f12036305a963066979539d232ae7a36; App Source:StoryBuilder

Gold Cup: le Canada inflige un cuisant revers à Cuba

Le Canadien Jonathan David (20) a marqué un... (PHOTO CHUCK BURTON, AP)

Agrandir

Le Canadien Jonathan David (20) a marqué un tour du chapeau lors du match du Canada contre Cuba en phase de groupe de la Gold Cup, dimanche

PHOTO CHUCK BURTON, AP

STEVE REED
Associated Press
Raleigh

L'entraîneur-chef John Herdman ne pourrait pas être plus heureux de l'état du soccer au Canada.

« Notre système de soccer canadien commence à produire de bons joueurs, a-t-il fait valoir. C'est excitant de voir ces jeunes joueurs arriver. »

Lucas Cavallini (19)... (PHOTO JIM WATSON, AFP) - image 2.0

Agrandir

Lucas Cavallini (19)

PHOTO JIM WATSON, AFP

Le Canada a vu Jonathan David, âgé de 19 ans, et Lucas Cavallini inscrire un tour du chapeau, en route vers une victoire écrasante de 7-0 contre Cuba, dimanche, lors du tournoi de la Gold Cup.

Junior Hoilett a également touché la cible pour aider le Canada à terminer la phase de groupe avec un dossier de 2-1 et se qualifier pour les quarts de finale. La Martinique devra battre le Mexique, toujours invaincu, par 12 buts en soirée pour voler la deuxième place.

« Je crois en ces jeunes joueurs », a dit Herdman, qui a aussi ajouté Alphonso Davies, 19 ans, au virage jeunesse du Canada.

Cuba a conclu son tournoi avec une fiche de 0-3 et a été dominé 17-0 par ses adversaires.

Le Canada a rapidement donné le ton quand David a accepté une passe de Hoilett avant de toucher la cible. Il n'y avait alors que trois minutes de jouées à la rencontre. Il s'agissait du septième but international de David en sept présences avec l'équipe nationale.

Cavallini a doublé l'avance des siens à la 21e minute, lorsqu'il a enfilé l'aiguille après avoir vu la passe de Hoilett toucher le milieu de terrain cubain Jorge Kindelan.

Cavallini a ajouté deux autres buts à son total dans les trois dernières minutes de la première demie, permettant au Canada de rentrer au vestiaire avec une avance de 4-0. David a mis la table pour un de ces buts, Davies a préparé l'autre.

L'entraîneur-chef de Cuba, Idalberto Medero, a indiqué que Cavallini et David étaient difficiles à défendre pour son équipe.

« Ils sont très rapides et agiles avec le ballon, a observé Medero. Ils savent comment bien bouger avec le ballon et ils jouent bien ensemble. Ils jouent un style de soccer moderne et très rapide. »

Ironiquement, le tir le plus facile de Cavallini est celui qu'il a raté.

Alors que le Canada menait 5-0, Cavallini a eu l'occasion de tenter un penalty. Il a pris une pause, s'est approché du ballon et il l'a envoyé trop à gauche.

Il s'agissait là d'une des rares erreurs de Cavallini et le Canada dans cette partie. Les représentants de l'unifolié ont dominé Cuba 22-10 au chapitre des tirs.

Herdman a déclaré qu'il avait aimé l'énergie de ses joueurs malgré la chaude température. Il estime que ceux-ci ont écarté les Cubains de l'affrontement.

« Si nous n'avions pas amené cette énergie, Cuba aurait pu se nourrir de ça et nous rendre la vie difficile, a analysé Herdman. Les joueurs ont offert un jeu épuré. »

Le Mexique doit travailler contre la Martinique

Raul Jimenez (à droite) célèbre son but contre... (PHOTO JIM WATSON, AFP) - image 3.0

Agrandir

Raul Jimenez (à droite) célèbre son but contre la Martinique

PHOTO JIM WATSON, AFP

Le Mexique avait déjà son billet pour les quarts de finale en poche, avant le coup d'envoi, mais « El Tri », sans plusieurs titulaires, ménagés, a tremblé face à la Martinique, avant de s'imposer 3 à 2.

Le Martiniquais Kevin Parsemain a sans doute inscrit « LE » but de la Gold Cup 2019 avec son superbe coup franc en pleine lucarne qui a permis à son équipe d'égaliser (1-1) à la 56e minute.

Kevin Parsemain... (PHOTO DAVID ZALUBOWSKI, AP) - image 4.0

Agrandir

Kevin Parsemain

PHOTO DAVID ZALUBOWSKI, AP

Ce but a piqué au vif la sélection mexicaine dirigée par l'Argentin Gerardo Martino : elle a répliqué avec deux buts en onze minutes par Raul Jimenez (61) et Fernando Navarro (72).

Mais la Martinique n'a pas capitulé et a réduit le score avec la manière à la 84e minute : Daniel Herelle a débordé la défense mexicaine et son centre a été catapulté de la tête dans le but mexicain par Jordy Delem.

Il aurait de toute façon fallu un exploit retentissant à la Martinique pour se hisser en quarts de finale.

- Avec l'Agence France-Presse




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer