(Reims) Les tenantes du titre américaines ont asphyxié 13-0 les Thaïlandaises pour leurs débuts au Mondial, battant le record de la plus large victoire en Coupe du monde féminine, grâce notamment à un quintuplé de leur star Alex Morgan, mardi à Reims.

Agence France-Presse

Morgan a lancé les hostilités d’un but de la tête (12e), dans un stade quasi plein. Rose Lavelle (20e) et Linsdey Horan (32e) l’ont imitée en première période, conclue « seulement » 3-0.

Mais en deuxième période, c'est une avalanche de buts qui s’est abattue sur les Thaïlandaises. Quatre en six minutes : un doublé de Sam Mewis (50e, 54e) et des nouveaux buts de Morgan (53e) et Lavelle (56e). L’inévitable Morgan a encore frappé trois fois (74e, 81e, 87e). Une autre ancienne Lyonnaise Megan Rapinoe a aussi marqué (79e), tout comme l’entrante Mallory Pugh (85). La légende Carli Llloyd, 36 ans, a aussi participé à la fête en marquant le dernier but (90+2)

Avec cette correction, les triples championnes du monde prennent logiquement la tête du groupe F devant la Suède, victorieuse 2-0 du Chili.

Buts :

États-Unis : Morgan (12, 53, 74, 81, 87), Lavelle (20, 56), Horan (32), Mewis (50, 54), Rapinoe (79), Pugh (85), Lloyd (90+2)