Le président du Real Madrid Florentino Perez a dédié dimanche la onzième victoire du club en Ligue des champions aux partisans tués en Irak, évoquant une nouvelle attaque samedi soir.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Lors d'une cérémonie à la mairie de Madrid, Florentino Perez a dédié la victoire «à 16 partisans d'une peña «groupe de fans» «madridiste» en Irak, exactement à Balad au nord de Bagdad, qui il y a quelques jours mouraient victimes de la terreur et de l'intransigeance».

«Cette onzième coupe d'Europe est pour eux et pour leurs familles», a-t-il déclaré.

M. Perez a évoqué une deuxième attaque, dans la ville de Bakouba, samedi soir, dans laquelle «une douzaine de personnes ont été assassinées».

Un peu plus tard, il a indiqué que l'attaque s'était produite samedi soir, alors que la phase de tirs au but allait démarrer.

Ces informations, dont on ignore la source, n'ont pas pu être immédiatement confirmées par l'AFP à Bagdad.

Le 13 mai, des combattants de l'organisation jihadiste État islamique (EI) avaient attaqué à la grenade et à l'arme à feu un café puis des forces de sécurité dans la commune de Balad, à 80 kilomètres au nord de Bagdad, faisant au moins 16 morts, selon les autorités irakiennes.

L'attentat, revendiqué par le groupe État islamique (EI), avait été condamné par le ministère espagnol des Affaires étrangères, le club madrilène et la Ligue de football professionnel espagnole.