En vingt ans de carrière, David Beckham a porté les couleurs de cinq clubs dans cinq championnats différents. De Manchester United à Paris, le joueur au pied droit magique a connu des hauts, mais aussi quelques bas. Résumé de son parcours.

Pascal Milano LA PRESSE

1993-2003: Manchester United

Formé à Manchester United, Beckham a fait ses débuts avec l'équipe première, en 1992, lors d'un match de la Coupe de la Ligue. La belle histoire a ensuite duré plus d'une décennie au cours de laquelle il a remporté six championnats, une Ligue des champions et deux Coupes d'Angleterre.

2003-2007: Real Madrid

Alors qu'un accord avec le FC Barcelone était en place, Beckham a plutôt choisi le Real Madrid à l'été 2003. Il a alors joint les autres Galactiques Zinédine Zidane, Luis Figo et Ronaldo. Cet amas de vedettes ne s'est cependant pas traduit par de grands succès pour l'Anglais et ses coéquipiers qui n'ont remporté que la Coupe d'Espagne, en 2003, puis le championnat, quatre ans plus tard. Mis à l'écart lors de l'annonce d'une entente avec le Galaxy de Los Angeles en 2007, Beckham a finalement retrouvé une place de titulaire lors des derniers mois, à Madrid. Il a d'ailleurs disputé quelques bons matchs durant cette période de transition.

2007-2012: Galaxy de Los Angeles et AC Milan

La parenthèse américaine de Beckham s'est décomposée en deux parties. La première, jusqu'en 2010, est constituée de polémiques, de disputes avec certains coéquipiers et de prêts à l'AC Milan avec lequel il s'est gravement blessé au tendon d'Achille. Une fois qu'il a semblé se concentrer sur le Galaxy, il a cependant rapporté des dividendes grâce à ses passes millimétrées et ses coups francs légendaires. Il a remporté la MLS Cup en 2011 et en 2012, tout en contribuant à l'essor médiatique de la MLS. Son héritage nord-américain est un éternel sujet de débat.

2013: Paris Saint-Germain

Convoité par le PSG depuis l'arrivée de propriétaires qataris, Beckham a finalement mis le cap vers la France en janvier dernier. Au total, il a participé à 13 rencontres - majoritairement comme remplaçant, contribuant aussi au premier titre de champion du PSG depuis 1994. Et si son club aurait souhaité que la pige se poursuive une saison de plus, l'Anglais a finalement dit stop. Un autre chapitre s'ouvre maintenant pour Beckham.