Le Hertha Berlin s'est incliné 2 à 0 sur le terrain de Stuttgart samedi lors de la 25e journée du Championnat d'Allemagne, permettant ainsi au Bayern Munich, pâle vainqueur de Karlsruhe (1-0), de revenir à un point de la première place.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Si Berlin n'a plus rien à envier à personne à domicile avec ses dix victoires de suite au stade olympique, le club de la capitale allemande voyage encore mal. Contre Stuttgart, les hommes de Lucien Favre ont pris l'eau en début de seconde période sur un but du Brésilien Cacau (47), imité quatre minutes plus tard par Sami Khedira (51) pour sceller la deuxième défaite de l'année 2009 du Hertha.

«On n'a pas assez fait pour gagner ce match, c'est aussi simple que cela, Stuttgart était meilleur que nous», a souligné Dieter Hoeness, le manageur berlinois.

Ce revers du leader fait les affaires du Bayern qui, dans le même temps, est venu à bout de la lanterne rouge, Karlsruhe. Revigoré par le retour de Franck Ribéry, les Bavarois ont rapidement pris les choses en main, présentant pendant un quart d'heure un visage séduisant, avant de se laisser endormir par le KSC.

Ribéry, qui avait manqué les trois dernières sorties de son club sur blessure (tibia), a fini par trouver la solution: à la 34e minute, il a distillé sa septième passe décisive de la saison d'une remise astucieuse pour Jose Ernesto Sosa dans le dos de la défense adverse pour l'unique but de la rencontre.

Grafite leader

Chahuté en seconde période en l'absence en attaque de Miroslav Klose, blessé, et de Luca Toni, convalescent, le Bayern a assuré l'essentiel, à défaut de convaincre ses supporteurs qui ont sifflé sa sortie du terrain.

«Le plus important pour nous était d'empocher ses trois points, on a manqué de calme et fait preuve de fébrilité en seconde période», a admis J-rgen Klinsmann.

Le Bayern n'est pas seul à revenir sur les talons de Berlin.

Wolfsburg ne compte également qu'un point de retard sur le leader après sa victoire à Bielefeld (0-3), avec le 18e but de la saison du Brésilien Grafite qui rejoint en tête du classement des buteurs Vedad Ibisevic, blessé depuis janvier.

Le club du constructeur automobile Volkswagen a gagné ses sept dernières rencontres et a bien l'intention d'enquiller un huitième succès le 4 avril lors de la 26e journée où il reçoit... le Bayern.

Le champion en titre doit également se méfier d'Hambourg qui peut le rejoindre avec 48 points dimanche à condition de s'imposer sur la pelouse de l'imprévisible Schalke 04.

La belle histoire d'Hoffenheim commence en revanche à tourner à l'aigre. Le promu, sacré champion d'automne à la surprise générale, ne parvient plus à gagner: il a concédé contre Hanovre (2-2) son cinquième nul de suite.