Source ID:; App Source:

Les patineurs nord-coréens en entraînement au Sud

Jeudi, un énorme drapeau nord-coréen a été accroché... (Photo Jae C. Hong, AP)

Agrandir

Jeudi, un énorme drapeau nord-coréen a été accroché sur une hauteur de trois étages aux appartements de la délégation nord-coréenne au village des athlètes de Gangneung.

Photo Jae C. Hong, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hyung-Jin Kim
Associated Press
GANGNEUNG, République de Corée

Les patineurs nord-coréens qui participent aux Jeux olympiques d'hiver en Corée du Sud ont amorcé leur entraînement, vendredi, et l'un d'entre eux s'est blessé dès ses premiers coups de patin. De plus, un drapeau nord-coréen géant accroché à un bâtiment du village des athlètes a également attiré l'attention des médias.

Le patineur de vitesse courte piste Choe Un Song a chuté et a glissé dans les matelas avec son coéquipier Jong Kwang Bom pendant son entraînement à l'aréna de glace de Gangneung. Des athlètes de l'Italie et de la France ont patiné avec les Nord-Coréens, mais il y a eu peu d'interaction entre eux.

Le jeune homme de 25 ans a été conduit dans un hôpital voisin et les autorités ont plus tard déclaré qu'il a obtenu son congé après avoir été soigné pour une lacération à la cheville. Jong et un entraîneur nord-coréen n'ont pas répondu aux questions des journalistes en quittant le site.

Les patineurs artistiques Ryom Tae-ok et Kim Ju-sik, qui s'entraînent à Sainte-Julie avec l'aide de l'entraîneur canadien Bruno Marcotte, ont également fait une présence sur la patinoire de l'aréna plus tôt dans la journée.

Ils figurent parmi les 10 athlètes nord-coréens qui sont arrivés jeudi soir au sein du deuxième et dernier contingent d'un total de 22 athlètes nord-coréens qui participeront aux Jeux d'hiver. Les 12 autres athlètes, toutes joueuses de hockey, sont arrivées en Corée du Sud la semaine dernière pour s'entraîner avec des coéquipières sud-coréennes avec lesquelles elle forment la toute première équipe coréenne mixte aux Jeux olympiques.

Les Coréens vivent une rare ambiance de réconciliation inspirée par les Jeux olympiques, après une année exacerbée par les multiples tirs de missiles et essais nucléaires de la Corée du Nord. Ils ont convenu de défiler ensemble lors de la cérémonie d'ouverture, le 9 février, et la Corée du Nord a aussi envoyé un groupe de soutien de 230 membres et une troupe d'artistes de 140 personnes dans le Sud pendant les jeux.

Jeudi, un énorme drapeau nord-coréen a été accroché sur une hauteur de trois étages aux appartements de la délégation nord-coréenne au village des athlètes de Gangneung. Beaucoup d'autres drapeaux nationaux étaient également exposés sur les balcons des chambres de leurs athlètes, mais les médias sud-coréens ont rapporté que le drapeau du Nord était le plus grand. Un jour plus tôt, un drapeau nord-coréen plus petit a rejoint les drapeaux des pays participants aux jeux sur une petite place du village.

L'affichage d'un drapeau national nord-coréen dans un lieu public est normalement interdit en Corée du Sud en vertu de sa stricte loi de sécurité anti-nord-coréenne. Mais la Corée du Sud fait des exceptions lorsqu'elle accueille des événements internationaux qui attirent des délégations nord-coréennes.

Le mois dernier, des militants anti-régime de la Corée du Nord ont brûlé un drapeau nord-coréen avec une photo du leader nord-coréen Kim Jong Un au moment du passage d'un groupe de jeunes filles nord-coréennes lors d'une visite pré-olympique en Corée du Sud.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer