L'histoire se répète entre le Drakkar et le Phoenix de Sherbrooke. Pour une seconde fois en autant de rencontres, les Baie-Comois l'ont emporté en fusillade, cette fois par le pointage de 3-2. Et c'est de nouveau Antoine Samuel qui a été la vedette.

Publié le 12 oct. 2017
Steeve Paradis LE SOLEIL

Le vétéran gardien a stoppé 31 tirs, dont 16 en troisième période, pour remettre les siens sur le sentier de la victoire. L'honneur de dénouer l'impasse est revenu à Isaiah Gallo-Demetris, seul tireur à toucher la cible en fusillade. La recrue de 18 ans, qui s'impose de plus en plus, avait aussi créé l'égalité en troisième avec son second de la campagne.

> Lisez la suite sur le site du Soleil