(Los Angeles) Tiger Woods a été vu jeudi en train de s’entraîner sur le parcours de Southern Hills à Tulsa en Oklahoma où aura lieu dans trois semaines le Championnat PGA, deuxième levée du Grand Chelem de golf, selon divers médias.

Publié le 28 avril
Agence France-Presse

Il y a trois semaines, le vainqueur de 15 tournois majeurs avait fait son grand retour sur les verts au Masters d’Augusta, plus de treize mois après l’accident de voiture qui avait failli lui coûter sa jambe droite.

Après avoir passé la coupure et réussi l’exploit d’aller au bout du tournoi, se classant finalement 47e, il avait évoqué pour prochain objectif de participer au British Open en juillet à St-Andrews en Écosse, sans préciser les étapes intermédiaires.

Le Championnat PGA semble donc en constituer une. Son jet privé a été repéré à l’aéroport de Tulsa, Golf Channel et Golf Digest affirmant que la vedette de 46 ans a effectué une séance d’entraînement de 18 trous, pour tester son endurance sur ce même parcours où il avait remporté l’épreuve en 2007.

Southern Hills accueillera le 104e Championnat PGA du 19 au 22 mai et, selon Golf Digest, Woods prévoit clairement d’y participer, à moins d’un contretemps dans sa préparation.

Avant son retour à Augusta, Woods avait eu la même approche en venant se jauger quelques jours avant le Masters en compagnie de son fils Charlie et de son ami Justin Thomas. Ce qui avait mis en ébullition le monde du golf qui ne l’imaginait pas un jour refouler les verts en compétition.

En Géorgie, malgré la douleur et la fatigue, sa jambe droite a tenu la distance sur un parcours au relief exigeant. Un pari loin d’être gagné d’avance lorsqu’on sait qu’elle faillit être amputée après sa sortie de route le 23 février 2021 près de Los Angeles.

Les multiples fractures ouvertes ont finalement nécessité de lui insérer une tige métallique dans le tibia, et des vis pour consolider les os du pied et de la cheville.

À Southern Hills, le parcours est moins vallonné qu’à Augusta, les seules montées et descentes notables se situant autour des neuvième et dix-huitième trous.

En 2007, sous une grosse canicule, Woods y avait rendu une carte de 63 au 2e tour, soit 7 coups sous le par, égalant alors le score le plus bas de l’histoire des tournois majeurs. Il avait ensuite fini à -8 le dimanche pour remporter le tournoi.