(Austin) L’Écossais Robert MacIntyre a donné bien des maux de tête à Dustin Johnson au Championnat par trous, jeudi.

Doug Ferguson
Associated Press

Johnson a dû réussir un aigle en fin de ronde et un oiselet opportun pour amener le suspense jusqu’au dernier trou, où deux normales ont mené à un match nul.

« Ç’a été difficile », a résumé Johnson, qui est classé numéro 1 au monde.

Johnson a égalé le match avec un roulé de 18 pieds au 17e trou.

« Il réussit les gros roulés dans les moments importants, a dit MacIntyre. Ça explique pourquoi il a remporté autant de tournois (24 à la PGA). »

MacIntyre a remporté un tournoi du circuit européen l’automne dernier.

Johnson peut encore accéder aux rondes éliminatoires du week-end, tout comme le golfeur de 24 ans d’Oban.

PHOTO DAVID J. PHILLIP, ASSOCIATED PRESS

Dustin Johnson

« Je voulais tellement gagner, a dit MacIntyre, qui menait durant la majorité du deuxième neuf. J’étais en excellente position.

« Il a sorti tout son arsenal, et je dois être fier d’avoir soutiré un match nul. C’est encourageant de voir que je peux rivaliser avec un joueur de ce calibre. »

Justin Thomas, classé deuxième, n’a pas réussi à combler un grand retard accumulé sur le premier neuf. Il s’est incliné au 17e trou face au champion en titre, Kevin Kisner.

L’Espagnol Sergio Garcia, qui a une résidence à Austin, a éliminé Tyrrell Hatton.

Collin Morikawa, Tony Finau et Viktor Hovland ont aussi été au nombre des perdants.

Vendredi, Kisner va se mesurer à Matt Kuchar, le gagnant du tournoi en 2013.

On verra aussi Jon Rahm contre Ryan Palmer ; les deux ont une fiche de 2-0.

Auteur de sept oiselets, Patrick Cantlay a défait Carlos Ortiz par un seul trou.

Rory McIlroy a gagné son match après 15 trous, mais pour espérer avancer au tableau, il doit compter sur un revers d’Ian Poulter.