(Los Angeles) Sam Burns a été freiné dans son élan par le vent, mais il a aussi été sauvé par la noirceur, samedi, à l’Invitation Genesis.

Publié le 20 févr. 2021
Doug Ferguson Associated Press

Burns menait par cinq coups quand le vent s’est mis de la partie sur le parcours de Riviera. Après deux bogueys consécutifs, la noirceur a forcé la remise du jeu à demain, alors que son avance a fondu à deux coups.

Âgé de 24 ans, Burns n’avait pas commis un boguey lors de 31 trous consécutifs, mais sa séquence s’est terminée au huitième fanion. Il a ensuite commis trois bogueys en six trous.

Burns montre un pointage cumulatif de moins-10 après 13 trous en troisième ronde. Il occupe le sommet du classement devant Matt Fitzpatrick, qui a connu une séquence bizarre de 10 trous sans normale.

Dustin Johnson, Max Homa et Wyndham Clark suivent à égalité en troisième position, à moins-7. La troisième ronde doit être complétée dimanche matin.

Les Canadiens Nick Taylor (71) et Adam Hadwin (70) ont eu le temps de terminer leur troisième ronde et ils ont grimpé à égalité en 25e place, à moins-1.

Leur compatriote Mackenzie Hughes a joué 74 et a glissé au 39e échelon, à plus-1.