(Augusta) Tiger Woods a bien amorcé la défense de son titre en jouant 68 au Tournoi des maîtres, jeudi.

Associated Press

Affichant moins quatre, Woods est à trois coups du meneur, Paul Casey (65).

Woods, qui a pris le départ au 10e trou, a réussi des oiselets sur les deux normales cinq, avant d’en ajouter un autre au 16e, une normale trois.

Il a ajouté un oiselet au premier trou et a complété sa ronde en évitant le boguey.

« C’est l’expérience, a dit Woods. C’est juste une question de bien comprendre le terrain. Je me sens à l’aise ici. Coups de départ, fers, roulés, tout s’est bien passé. »

Woods a souvent eu de mauvais débuts de tournoi à Augusta, même lors de ses conquêtes du prestigieux veston vert.

L’Américain de 44 ans a fait mieux que 70 une seule autre fois en première ronde. C’était en 2010, avec un 68.

L’an dernier à ce tournoi, Casey a peiné en jouant 86 et 82 à ses deux premières rondes.

Jeudi, il a obtenu cinq oiselets et un aigle, lui qui tente de gagner un premier tournoi majeur.

L’aigle a été inscrit au deuxième trou, une normale cinq, suite à un coup de fer 6 où la balle s’est arrêtée à six pieds du trou.

PHOTO MATT SLOCUM, ASSOCIATED PRESS

Paul Casey

« En avril ç’aurait été différent, a dit Casey. La balle aurait bondi jusqu’à la foule. »

Casey a terminé cinq fois dans le top 10 au Tournoi des maîtres.

« Je n’ai pas si bien joué depuis le début de la pandémie, a dit l’Anglais de 43 ans. Mais j’ai travaillé très fort en peu de temps, et ça m’a rapporté (jeudi). »

Webb Simpson et Xander Schauffele sont deuxièmes à 67.

Simpson a signé un aigle au même trou que Casey.

« Vous pouvez viser le fanion à des endroits où on ne s’y attend pas vraiment, a confié Schauffele, deuxième derrière Woods en 2019.

« Dans plusieurs coins du terrain, la balle va juste rester où elle tombe. C’était assez étrange. »

Justin Thomas est aussi à moins cinq, mais il n’a pu jouer que 10 trous. Il a réussi l’oiselet à ses trois premiers trous.

Lui et 43 autres joueurs devront finir la première ronde vendredi matin. C’est le résultat d’un délai à cause du mauvais temps.

Environ une demi-heure après les coups de départ protocolaires de Jack Nicklaus et Gary Player, le tonnerre s’est fait entendre.

Le parcours a été évacué en raison d’éclairs vers 7 h 35, et le jeu n’a repris qu’à 10 h 22.

Classé numéro 1 au monde, Dustin Johnson est à moins trois après 10 trous.

Parmi les autres joueurs à 68, il y a le champion de 2018, Patrick Reed.

On y trouve aussi Lee Westwood. Âgé de 47 ans, il est lui aussi en quête d’un premier grand trophée, comme Casey.

Bryson DeChambeau, le champion en titre de l’Omnium des États-Unis, a commis un double boguey durant un 70.

Il a perdu deux coups à sa première normale cinq du tournoi.

Phil Mickelson se trouve à moins 1 après 10 trous.

Rory McIlroy doit se contenter de la normale après neuf trous.

Le Canadien Nick Taylor affiche moins 1 après 12 trous. Ses compatriotes en lice sont Mike Weir (71), Corey Conners (74) et Adam Hadwin (74).

Puisque le tournoi est présenté en novembre, les journées sont plus courtes. En conséquence, il y a des départs simultanés aux 1er et 10e trous. L’évènement est présenté sans spectateurs.