(Houston) Sam Burns a ramené une carte de 68 incluant un aigle, samedi, prenant les devants par un coup à l’Omnium Vivint.

Associated Press

Burns a inscrit son aigle au huitième trou. Il affiche 201, neuf coups sous la normale.

Un seul coup derrière il y a Jason Day et Carlos Ortiz, qui ont connu des rondes de 67.

Day a remporté le Championnat de la PGA il y a cinq ans, parmi 12 victoires au total. Il n’a pas gagné de tournoi depuis plus de deux ans, toutefois.

Il y a moins de deux semaines, Day s’est retiré de la coupe CJ à cause de douleurs au cou.

Sepp Straka a deux coups de retard après un 66, incluant quatre oiselets sur le premier neuf.

Gagnant de l’Omnium des États-Unis en 2016, Dustin Johnson est en cinquième place. Il a joué 66 lui aussi, lors d’un parcours sans boguey.

Johnson dispute un premier tournoi en un mois et demi, à la suite d’un test positif au coronavirus.

Le Canadien Corey Conners a peiné avec un 73, au lendemain d’un score de 67. Il a commis deux doubles bogueys d’affilée, en route vers un score total de 209.

Son compatriote Mackenzie Hughes a un coup additionnel de retard, après un 68.